Musique connectée
Magazine
Vendredi 4 septembre 2020
1 min

Musique et insectes à Clermont-Ferrand

Une fois n'est pas coutume, Suzanne Gervais nous parle ce matin ... d'insectes ! Ces merveilleuses bébêtes volantes ou rampantes se révèlent être une formidable source d'inspiration pour les compositeurs, a tel point que l'université de Clermond-Ferrand a décidé d'y consacrer une journée d'étude.

Musique et insectes à Clermont-Ferrand
Insectes & Musique - Musique connectée du 04/09/2020, © Getty / Fernando Trabanco Fotografía

Tandis que sont programmés toute l'année dans nos universités françaises de nombreuses conférences et journées d’étude sur des sujets sérieux et pointus, on peut aussi y trouver des thèmes bien plus grands publics qu’on pourrait le croire, avec le plus souvent, une entrée libre et gratuite.

C'est le cas notamment du sujet de la prochaine journée d’étude de l’Université de Clermont-Ferrand : « Les insectes et la musique ». Le titre peut faire sourire, mais c'est très loin d’être un sujet anecdotique !

On entend beaucoup parler de l'extinction de la population d’abeilles ou encore des espèces invasives rapportées des voyages à l’autre bout du monde. Cette journée d’étude fait la part belle au mystère et au merveilleux de ce vaste monde du minuscule : les insectes ont inspiré, depuis le Moyen-âge, bon nombre d’écrivains, mais aussi de compositeurs et compositrices.

Lorsque la musique est partout

Libellule, moustique, bourdon, mouche, cigale, grillon, hanneton, coléoptères : tous ces insectes émettent des bruits et sons tels que des bourdonnements, des frottements, des cliquetis et des stridulations qui créent des petites musiques aux harmonies insoupçonnées, tantôt harmonieuses, tantôt discordantes.

Ces sons, réels ou fantasmés, ont été à l’origine de très nombreuses créations musicales, on pensera aux œuvres Insects Pieces de Britten, l’Insectarium de Jean Françaix ou, dans un autre style, Frelon Burn de Miles Davis. Ce ne sont pas les premiers compositeurs non plus à avoir été inspirés par les insectes, puisqu'avant eux, on retrouve Roland de Lassus, Boismortier, Couperin, Schumann, Rimski-Korsakov, Scriabine et Bartók. Plus proches encore, les musiques concrètes, électroacoustiques et électroniques puisent inlassablement dans la source sonore du monde des insectes.

Durant cette journée d’études pleine de promesses, il sera question de tous ces musiciens et de leurs créations. On aura notamment une intervention sur les insectes dans l’opéra, sur les insectes dans la chanson, une sur les écrivains et la musique des insectes et une autre qui répondra à la question « Quels instruments privilégier pour quels insectes ? ». L’écologie musicale et la bioacoustique seront aussi de la partie.

Pour venir écouter cette merveilleuse journée d'étude, rendez-vous le 17 septembre à l’Université Clermont-Ferrand !

L'équipe de l'émission :