Musique connectée
Magazine
Mercredi 27 janvier 2021
2 min

Une appli musicale made in Quimper pour les boutiques et les restaurants

Direction la Bretagne ce matin, où un Quimpérois a lancé une application musicale pas comme les autres.

Une appli musicale made in Quimper pour les boutiques et les restaurants
Mikaël Bourdon, créateur de l’application Soundsuit , © Le Télégramme/Gwenvaël Delanoë

Soundsuit, que l'on pourrait traduire par « le son qui convient », est une appli mobile imaginée par Mikaël Bourdon et destinée non pas au grand public, mais aux commerçants et aux lieux qui reçoivent du public : les bars et les restaurants (autant dire, ceux qui sont pour la plupart fermés en ce moment). Mais la situation sanitaire ne doit pas nous empêcher de découvrir cette nouveauté, qui propose des ambiances musicales à diffuser dans les boutiques et les restaurants, de manière tout à fait légale vis-à-vis des droits avec la Sacem, la société de droits des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique. 

Un lancement à l’étranger 

Soundsuit a en réalité été lancé en 2017, mais pas en France : en Allemagne d’abord, puis aux Pays-Bas, dans les pays scandinaves et même aux Etats-Unis, où elle a très bien démarré. Un baptême de feu à l’étranger qui a été concluant puisqu’en ce mois de janvier 2021, elle démarre tout juste dans l’Hexagone. Pourquoi proposer une telle appli ? Selon son fondateur, plus de 80% des petits commerçants - c’est en tout cas ce qu’il a remarqué - utilisent Spotify ou Deezer pour diffuser de la musique dans leur enseigne, avec leur forfait à usage individuel. Ce qui veut dire que les artistes, les musiciens, ne sont pas rémunérés quand leur musique est diffusée dans un magasin qui brasse des dizaines, voire des centaines, de personnes par jour. L’abonnement à Soundsuit est certes plus cher (comptez 29€ par mois), mais parfaitement dans les clous et propose donc de mieux rémunérer les artistes. 

Une playlist sur-mesure 

Côté fonctionnement, une fois l’application téléchargée, il faut rentrer une série de critères sur son commerce : après avoir précisé s’il préfère la musique « grand public », « indépendante » ou un peu des deux, l’utilisateur précise quel est son commerce : café, restaurant, cave à vin, boutique de déco, parfumeur ou épicerie. Quelle en est la décoration, quels sont ses goûts, le type de clientèle qu’il reçoit etc. En fonction de ces critères, l’algorithme sort une playlist de morceaux adaptés.  

Malgré l’actualité qui ne lui est pas favorable, l’arrivée en France de Soundsuit donne en tout cas furieusement envie d’entendre à nouveau de la musique dans les bars et les restaurants : enregistrée ou, encore mieux, en concert. En tout cas, aux Etats-Unis, cette appli made in Quimper rencontre un vrai petit succès : le rêve armoricain pour son fondateur.

L'équipe de l'émission :