Musique connectée
Magazine
Mercredi 16 octobre 2019
1 min

Les intelligences artificielles musiciennes : tendance ou avenir ?

Une start-up londonienne vient tout juste de sortir un album composé par une intelligence artificielle.

Les intelligences artificielles musiciennes : tendance ou avenir ?
La musique des intelligences artificielles, © Getty / Aitor Diago

Cette jeune pousse de la tech basée outre-Manche s’appelle Auxuman et elle fait beaucoup parler d’elle depuis dix jours car elle a lancé un album, le premier d’une longue série. Jusque-là, rien d'extraordinaire, sauf que les titres cet album et de ceux qui suivront sont et seront tous composés et interprétés par les algorithmes d’une intelligence artificielle. 

Les intelligences artificielles musiciennes sont à la mode et les grandes entreprises de la tech y vont toutes de leur robot musicien. Que ce soit le géant de la téléphonie chinoise Huawei, Sony ou encore Yamaha : ce business se développe à vitesse grand V et fait, à chaque concert ou sortie d’album, le buzz.

Il faut dire que côté productivité, l’intelligence artificielle bat à plate couture le plus prolifique des chanteurs : la start-up Auxuman prévoit de sortir un nouvel album complet tous les mois, alors qu’un musicien de chair et d’os sortira quoi, un, album par an, et encore ? En art, cela dit, la productivité à tous crins n’est pas forcément souhaitable, cela est certain. 

Ce sont les algorithmes qui créent les paroles, la mélodie, la voix et les instruments : de A à Z, tout est numérique, créé par la machine. Le texte est généré à l'aide de modèles à partir d’articles, des poèmes et de conversations sur les réseaux sociaux. Terminons cependant sur une note sceptique face à ces intelligences artificielles musiciennes : la véritable promesse commerciale de l’intelligence artificielle est d’automatiser les travaux trop monotones ou dangereux pour les humains, pas de tenter de les supplanter dans les domaines créatifs. 

L'équipe de l'émission :