Musique connectée
Magazine
Mercredi 10 février 2021
1 min

Beethoven à la sauce flamenco par des étudiants suisses

Un compositeur allemand repris par un ensemble de flamenco basé… en Suisse ! Voilà l’initiative au parfum d’Europe de cinq jeunes musiciens qui cartonne sur les réseaux sociaux.

Beethoven à la sauce flamenco par des étudiants suisses
Los Azulejos, un groupe d'étudiants suisses, interprète le troisième mouvement de la Sonate au Clair de lune, version flamenco., © Los Azulejos

Les azulejos : ce sont ces carreaux de faïence colorés et vernis, ornés de motifs, qu’on voit sur les façades des maisons au Maroc, mais aussi au Portugal et en Andalousie. Mais c’est aussi le nom du quintette formé par cinq étudiants de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse : Los Azulejos… Albane, Didier, David, Simon et Eric sont tous étudiants ingénieurs, mais aussi musiciens amateurs passionnés. Trois guitares, une basse et des percussions : ils ont constitué leur petit ensemble en 2019 et ont donné quelques concerts cet été, en Suisse et en Espagne.

On a beaucoup parlé des étudiants et de la détresse estudiantine ces dernières semaines, alors quand certains d’entre eux, cloîtrés à cause des restrictions sanitaires, décident de faire de la musique et, en l’occurrence, de reprendre l’une des pages les plus fameuses de Beethoven, ça mérite un coup de projecteur : Los Azulejos interprètent le troisième mouvement de la Sonate au Clair de lune, mais à la sauce flamenco, leur répertoire de prédilection.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Il faut dire que le caractère « Presto agitato » de ce mouvement se prête à merveille à la fougue et au panache de la musique folklorique espagnol ! Les cinq musiciens se sont filmés, dans leur salon, avant de poster leur version hispanisante de la sonate sur Youtube. Et depuis, c’est le succès. En dix jours, la vidéo a été partagée des centaines de fois sur les réseaux sociaux et vue, pour le moment, plus de 500 000 fois… Et les Azujelos ne vont pas s’arrêter là : ils ont bien envie de se frotter à d’autres mastodontes de l’univers classique, pourquoi pas Mozart ? Pour découvrir leurs prochaines reprises et en savoir davantage sur ce jeune ensemble d’étudiants, vous pouvez les suivre sur Instagram et Facebook… Olé !

L'équipe de l'émission :