Musique connectée
Magazine
Mercredi 5 juin 2019
1 min

iTunes ou la petite mort du téléchargement

Le téléchargement n’est pas en grande forme...

iTunes ou la petite mort du téléchargement
logo iTunes, © iTunes

On le présentait comme une petite révolution, mais ça c’était il y a dix ans : l’achat de musique en ligne n’arrête pas de perdre du terrain face, je vous le donne en mille, au streaming. A tel point qu’Apple envisager de fermer iTunes, son célèbre magasin de téléchargements de musique, lancé en 2004.  De nombreux internautes le constatent depuis quelques mois : le service de téléchargement d’Apple n'est que l'ombre de lui-même. 

Mais le déclin d’iTunes, c’est avant tout la chute d’un mode d’écoute qui n’a plus vraiment de raison d’être en fait face au streaming. 

La preuve : des entreprises qui avaient basé leur modèle économique sur le téléchargement, comme la plateforme française Qobuz, ont très vite changé de cap et se sont tourné vers l’écoute directe en ligne. La marque à la pomme préfère elle aussi miser sur son service de streaming, Apple Music.

Deux chiffres : le streaming musical a augmenté de 26% en 2018, quand le téléchargement a encore chuté de 20%. Aujourd’hui, le téléchargement ne représente que 8% des ventes de musiques numériques.

Le téléchargement, une transition ? 

Une transition du disque physique au streaming. C’est le format qui permis de passer le cap du numérique. Le téléchargement aura eu une vie courte, mais intense. La preuve avec iTunes, ou plutôt feu iTunes, désormais obsolète et qui s’est transformé en trois applis : Apple Music, Apple Podcasts et Apple TV. 

L'équipe de l'émission :