Musique connectée
Magazine
Mercredi 4 septembre 2019
1 min

Le top 3 des applications préférées des musiciens pour apprendre à improviser

Musicien de formation classique, féru de jazz ou débutant, comment travailler son improvisation sans cours ni professeur ? Suzanne Gervais vous propose trois applications alternatives et révolutionnaires.

Le top 3 des applications préférées des musiciens pour apprendre à improviser
Musique Connectée du 04/09/2019, © Getty

Avant de parler de ces applications, il est bon que vous sachiez qu'elles sont disponibles uniquement en anglais, mais rassurez-vous pour les non-bilingues, cela n'est absolument pas un problème.

En premier nous avons iReal pro, un incontournable.
En ouvrant l’application, nous avons le plaisir de voir une playlist très fournie : 30 000 morceaux avec leurs grilles d’accords. Selon votre instrument, vous pouvez changer la clé, vous pouvez aussi changer le tempo, choisir de répéter les chorus plusieurs fois et ajouter un accompagnement pour improviser dans différents styles. Du Jazz manouche, New Orleans, Swing, Rock, Funk, Reggae, RnB et encore beaucoup d'autres styles vous attendent sur cette application.
Les possibilités sont vraiment très étendues, c’est assez épatant. Vous faites donc comme bon vous semble avec cette application, vous pouvez même ajuster l’intensité des percussions, des basses, de la partie de piano, et de chacune des voix. Vous avez également des exercices bêtes et méchants, mais diablement efficaces, pour travailler vos modes et vos accords.
Suzanne Gervais recommande cette application disponible sur Iphone et Android. En revanche, il vous faudra débourser une dizaine d'euros pour l'obtenir.

Ensuite, son second choix se porte sur l'application Genius Jamtracks, découverte plus récemment, elle propose les mêmes fonctionnalités qu'iReal pro, tout en se concentrant davantage sur les rythmes. Elle permet de vous initier à la polyrythmie, si chère au jazz. Si vous êtes mordu de Chick Corea, cette application est faite pour vous ! Une application idéale donc pour les percussionnistes et ceux qui souhaitent progresser rapidement.

Enfin, Suzanne nous propose une dernière application que les jazzmen et jazzwomen en herbe aiment beaucoup et qui a le mérite d’être gratuite : elle s’appelle Anytune. De la manière dont elle se présente, c'est très pratique de sélectionner les parties du morceau que l’on veut travailler, et surtout, sur lesquelles on veut improviser. 

L'équipe de l'émission :