Musique connectée
Magazine
Mercredi 2 décembre 2020
1 min

A Leipzig, un bus londonien plein de musiciens

Un bus rouge à deux étages qui sillonne les rues de la ville. Non, nous ne sommes pas à Londres, mais à Leipzig, en Allemagne avec à bord, des musiciens de l’orchestre du Gewandhaus.

A Leipzig, un bus londonien plein de musiciens
Un bus rouge à deux étages qui sillonne les rues de Leipzig, en Allemagne avec à bord, des musiciens de l’Orchestre du Gewandhaus., © Gewandhausorchester

Ces musiciens ont commencé samedi dernier, une série de petites tournées journalières, à domicile, dans leur ville. Ils sont issus d’orchestre et embarquent à bord d’un gros véhicule pour venir jouer dans les rues, sur les carrefours de leur ville. Ce n'est pas sans rappeler ceux de l’Orchestre du Metropolitan Opera de New-York, ces deux derniers mois, à bord d’un gros truck, rouge lui-aussi, pour pallier un petit peu à la fermeture de leur salle de concert avec le credo suivant « si vous ne pouvez pas aller écouter l’orchestre, ces sont les musiciens de l’orchestre qui viennent à vous ! »

Distribuer la musique dans les rues, en toute sécurité !

A Leipzig, les musiciens sont chaudement couverts car l’étage du bus est grand ouvert et c’est haut perchés, qu’ils jouent à quatre, cinq, six, devant de vrais pupitres fixés au sol ! Le public peut donc les écouter en toute sécurité, car covid oblige. Si les badins manquent un stop, pas de panique, le chauffeur s’arrête d’abord sur la fameuse Augustusplaz, juste devant la grande salle du Gewandhaus, et sur cinq autres places qui font quasiment le tour du vieux centre-ville piéton, avec les fameuses églises Saint-Nicolas et Saint-Thomas, avec sa belle statue de Bach sur le parvis.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le bus se rend aussi devant les maisons de retraites situées un peu plus en périphérie, mais la ville n’est pas très grande. La première petite tournée a duré trois heures et les quatre musiciens étaient ravis, mais congelé, car à Leipzig en ce moment, on ne dépasse guère les 2 degrés.

Le week-end dernier, les timbres chaleureux des quatre cors de l’orchestre ont donc résonné dans la cité allemande. Quatre cornistes ont joué un petit florilège de chants de Noël. Avec la prolongation de l’interdiction des concerts et spectacles jusqu’à fin décembre, au moins, en Allemagne, d’autres tournées en bus sont prévues. Elles auront lieu les 5, 12 et 19 décembre, et peut-être encore après.

Pour les curieux qui ne vivent pas à Leipzig, on peut voir des petites photos et vidéos sur la page Facebook du Gewandhausorchester.

L'équipe de l'émission :