Musique connectée
Magazine
Mardi 20 octobre 2020
1 min

Sculpteur de parchemin pour instruments anciens, un métier inédit

Le monde de l'artisanat d'art abrite des métiers plus rares les uns que les autres. Matéo Crémades est sculpteur de parchemin pour orner les instruments anciens, une belle découverte.

Sculpteur de parchemin pour instruments anciens, un métier inédit
Atelier Matéo Crémades Sculpteur sur parchemin, Musique Connectée du 20 octobre 2020, © Getty / Robert Niedring

« Le roi de la rosace », c’est comme ça qu’on appelle cet artisan discret, dont l’atelier est installé en Aveyron. En 2020 il est récompensé par le prix national des Métiers d’art, une première pour un sculpteur sur parchemin. Ce métier est quasiment méconnu, Matéo Crémades est le seul, en France, à sculpter le parchemin. Cet artisan confectionne des rosaces pour instruments anciens, de la Renaissance, du Baroque, de la fin du Moyen-âge aussi, comme des guitares, des violes de gambe, des luths et des clavecins.  Compas et scalpel à la main, vernis et glu sur son bureau, il façonne des rosaces sur des feuilles de parchemin de chèvre, sur commande des luthiers et de musiciens.

L'artisanat dans ses détails les plus minutieux et approfondis 

Les couches de parchemin sont superposées et collées pour former la dentelle des rosaces. Il s'agit évidemment d'un travail millimétrique et d’une grande minutie. Matéo réalise des roses simples, à étages, nues ou dorées à la feuille, chacune d’elle demande des dizaines d’heures de travail. Il fait surtout des copies et, pour trouver l’inspiration et coller au plus près au style des instruments anciens, il sillonne inlassablement les musées, et surtout leurs collections numérisées, pour dénicher les motifs de ses futures rosaces, véritables pièces d’orfèvrerie. Comme un archéologue, lorsqu’une photo est de mauvaise qualité ou qu’une pièce a été abîmée par le temps, il doit faire preuve d’imagination.

Matéo s’est formé tout seul, il a tracé sa première rosace en 2014, pour orner une guitare copiée d’après Stradivarius. Il se prend au jeu et lance son atelier en 2016. Luthiers et musiciens n’hésitent pas, depuis, à faire appel à lui et à lui commander une rosace, un ornement précieux, purement esthétique, mais qui, au-delà de la coquetterie, donne une part de magie aux instruments.

Et parce qu’art et artisanat ne sont jamais bien loin, Matéo est aussi musicien professionnel. Il est guitariste baroque et on peut l’entendre avec son ensembleParchemins.

L'équipe de l'émission :