Musique connectée
Magazine
Mardi 19 mai 2020
1 min

A Nantes, une luthière entretient gratuitement les instruments des intermittents

La lutherie l'Atelier du Quatuor propose plusieurs initiatives destinées à soutenir les musiciens et appelle à la solidarité.

A Nantes, une luthière entretient gratuitement les instruments des intermittents
L'Atelier du Quatuor propose d'assurer gratuitement la maintenance des instruments des musiciens touchés par la crise, © AFP / Jean-Christophe Verhaegen

En ces temps troublés, nos luthiers sont nombreux à soutenir les musiciens. L'Atelier du Quatuor, une lutherie nantaise qui a fêté en 2018 ses 30 ans d'existence, a rouvert ses portes la semaine dernière.

Fanny Reyre-Ménard a décidé d'engager une démarche solidaire : assurer gratuitement la maintenance des instruments des intermittents du spectacle. Les membres de l'Atelier propose également de vendre les cordes et autre petit matériel indispensable à prix coûtant, tant que les musiciens verront leurs revenus affectés par l'arrêt des concerts et des festivals.

Fanny songe également à adapter dans son atelier le principe des "cafés suspendus". Il s'agit d'un petit geste de partage pratiqué dans les bars : lorsqu'un client commande un café, il en paie deux, offrant ainsi à une personne plus démunie un café gratuit.

À l'Atelier du Quatuor, la pratique serait transposée à de petites réparations ou à des accessoires de lutherie qui auraient été réglés par des clients. Les musiciens salariés pourraient ainsi donner un coup de pouce à leurs confrères et consœurs indépendants.

La luthière nantaise encourage ses collègues à faire de même et à faire preuve de solidarité entre musiciens mais aussi envers les musiciens.

L'initiative n'est pas à sens unique : pour que tout l’écosystème musical subsiste, la luthière appelle les musiciens qui le peuvent – les salariés, les musiciens amateurs, etc. - à soutenir leurs luthiers de proximité.

Rappelons qu’à L’Atelier du quatuor, comme chez tous les luthiers et magasins de musique depuis la semaine dernière, gel et masques sont de mise, les instruments sont désinfectés et les clients repartent avec leurs boîtes et leurs étuis. Si vous êtes luthiers ou réparateurs, un guide des bonnes pratiques a été émis par la Chambre syndicale de la facture instrumentale et relayé sur France Musique fin avril. C’est désormais un incontournable.

L'équipe de l'émission :