Musique connectée
Magazine
Mardi 14 janvier 2020
1 min

Sight-O, l’appli qui vous aide à déchiffrer, récompensée en Seine-et-Marne

Le prix Challenge numériques de Seine-et-Marne récompense chaque années quelques entreprises du département et, en décembre, c’est une start-up spécialisée dans l’apprentissage de la musique en ligne qui a reçu un coup de pouce financier…

Sight-O, l’appli qui vous aide à déchiffrer, récompensée en Seine-et-Marne
La nouvelle application Sight-O spécialisée dans l’apprentissage de la musique en ligne

Elle est française, mais son nom est anglais : Sight-0, c’est le nom de la startup qui a développé un site et une appli du même nom qui servent à apprendre à lire la musique. L’idée c’est de faciliter le déchiffrage des partitions. 

Comment cela fonctionne ?

Vous sélectionnez votre instrument, vous choisissez votre niveau et puis la partition défile avec un petit cache animé qui se déplace au tempo, il cache la mesure que vous jouez, du coup, vos yeux regardent les notes qui suivent et le cerveau anticipe.
C’est là tout l’art du déchiffrage et de la lecture à vue. Tout ceci facilite aussi, la mémorisation de la partition, le par cœur qui effraie tant de musiciens.
Alors je résume un petit peu parce qu’il y a plein d’exercices, mais le principe est là, c’est vraiment une application axée sur le déchiffrage et il faut avoir une petite base de formation musicale pour commencer. Sight-0 est toute jeune et une version plus complète va sortir la semaine prochaine, c’est prévu pour le 20 janvier.

Et quand on se trompe, dans la partition, est-ce qu’il se passe quelque chose ?

Oui, c’est le petit plus : l’algorithme de l’appli repère les erreurs : pour chaque faute, le site vous propose des exercices adaptés pour progresser.

Alors sur le papier tout cela est très séduisant, mais je me pose quand même une question en voyant sortir toutes ces applications d’apprentissage de la musique, de formation musicale : est-ce qu’elles arrivent à convaincre les musiciens ? Les prix sont souvent bas : 20€ par an pour un prof, 5€ par mois pour l’élève… Adaptés à la bourse des musiciens, qui ne sont pas magnats de la finance. Mais je pense vraiment que la clé pour que ces startups décollent, c’est d’arriver à convaincre les institutions, à faire son trou dans les écoles de musique et les conservatoires, dont les budgets sont de plus en plus serrés.

Mais ne soyons pas trop pessimistes : 500 comptes ont été ouverts sur Sight-0 au bout d’un an d’existence, ce qui n’est pas si mal quand on est une petite application aussi spécialisée. Alors à bon entendeur : si vous êtes profs ou directeur, directrice d’un conservatoire, retenez ce nom : Sight-0, c’est un petit investissement que vous serez peut-être prêt à faire !

L'équipe de l'émission :