Musique connectée
Magazine
Mardi 10 novembre 2020
1 min

Un tour du monde du violon avec Nicola Benedetti

La violoniste écossaise Nicola Benedetti est décidément très impliquée dans la transmission. Avec son complice, le trompettiste et compositeur Wynton Marsalis, elle lance les « Global Violon Session », un réjouissant tour du monde du violon et de ses traditions folkloriques… Première étape le 16/11

Un tour du monde du violon avec Nicola Benedetti
Musicien jouant du violon, © Getty / Luis Miguel Caselles / EyeEm

Nicola Benedetti ou l'amour de la pédagogie 

Nicola Benedetti a seulement 33 ans, c’est l’une des grandes virtuoses du violon et elle est passionnée  par la transmission. Au mois de mai dernier, sa fondation, la Fondation Benedetti a ouvert trois semaines de cours de musique en ligne, gratuit et pour tout le monde : il y avait des activités musicales pour les petits, des cours d’instrument et des masterclasses pour les plus confirmés, mais aussi des ateliers sur le bien-être physique et mental.

Un tour du monde des violons

Et pour le deuxième confinement, Nicola Benedetti s'est lancée dans un  nouveau projet la violoniste s’est associée à l’un de ses complices, le trompettiste et compositeur américain Wynton Marsalis, dont elle a joué plusieurs œuvres pour violon. Ensemble, ils proposent un véritable échange culturel en ligne.

Que se passe-t-il si vous prenez une mélodie et que vous l'envoyez dans plusieurs pays ?  Eh bien c’est l’expérience que proposent de mener les deux musiciens avec vous, peut-être, si vous êtes intéressé !  Ça s’appelle « The Global Violin Sessions », global pour mondial car il s’agit d’un voyage violonistique à travers les continents.

Dans un premier temps, Wynton Marsalis a écrit une petite mélodie, qu’interprète Nicola Benedetti mais elle sera malheureusement maintenue secrète jusqu’au 16 novembre, lundi prochain, date de lancement du programme.

Ensuite, jusque mi-décembre, la mélodie passera entre les doigts de violonistes virtuoses de quatre pays – les Etats-Unis, la Hongrie, la Finlande et la Serbie… Chacun des interprètes (ils sont trois pour chacun de ces pays) changera le rythme, tordra les notes, ornera, improvisera, s’appropriera en somme la mélodie à sa guise, le but étant de donner un aperçu des traditions musicales de chacun de ces pays.

C’est comme un passage de relai musical, qui serait enrichi à chaque fois d’une nouvelle tradition musicale.

Pendant les quatre semaines que durera l’expérience, les violonistes enseigneront aux participants, à la fois grâce à des cours en direct et des sessions préenregistrées, les nuances et les techniques de leur tradition musicale nationale ou régionale.

Ceux qui souhaiteraient participer ont jusqu’à vendredi 13 novembre à 21h pour s’inscrire et les sessions auront lieu sur Zoom.

L'équipe de l'émission :