Musique connectée
Magazine
Mardi 2 avril 2019
1 min

Le Quai Branly joue la carte du crowdfunding

Le musée parisien lance une campagne de financement participatif pour sauver sa collection d'instruments.

Le Quai Branly joue la carte du crowdfunding
Jules Ferry et des délégations coloniales en novembre 1892, peinture de Frederic Regamey (Musée du Quai Branly), © De Agostini/Getty Images

Le musée des arts et des civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques alias le Quai Branly, à Paris, possède une collection de près de 10 000 instruments de musique…

Et parmi ces instruments parfois millénaires, 130 sont en péril. Pour les sauver, le musée du Quai Branly vient d’ouvrir une campagne de financement participatif. L’objectif : récolter 40 000 euros sur les 150 000 euros que coûte la restauration. Une sacrée somme, mais cinq restaurateurs seront mobilisés à plein temps, pendant à peu près un an. 

Parmi ces instruments, pas de violon ou de saxophones, mais des raretés : le fonds abrite une clarinette du Mali dont on joue après la récolte du millet, à la fin de l’automne ; une trompe du Burkina Faso qui accompagnait les guerriers au combat ; côté percussions on a une timbale de Guinée dédiées aux cérémonies funéraires, et, plus rare, un orgue à bouche venu du Vietnam… Mon préféré c’est un tambour du Népal qui permettrait de guérir les maladies. De la musicothérapie avant l’heure !

Alors vous le voyez, on est au Quai Branly, on est vraiment sur des instruments peu communs, qui viennent de loin, d’autres traditions musicales, ces instruments sont fabriqués avec des matériaux souvent aussi improbables que fragiles et précieux : nacre, parchemin, écorce, cucurbitacées, plumes, mais aussi sécrétions d’insectes, vessie d’animaux ou peau de requin… Ce n’est pas un poisson d’avril. Bref, un casse-tête pour les conservateurs.

La campagne de crowdfunding est ouverte jusque fin juin, le 23 pour être exact. Tous ces instruments seront réparés à domicile, à l’atelier de restauration du musée, à partir de cet automne. Un concert aura lieu en juin 2020 au Quai Branly avec les instruments restaurés.

La campagne a été lancée sur la plateforme Ulule et elle s’appelle « Monter le son » On conclura en rappelant que les campagnes de crowdfunding relatives au patrimoine – pour sauver un monument, un manuscrit, un instrument…- sont toujours celles qui marchent le mieux et qui attirent le plus de donateurs.

Verdict le 23 juin...

L'équipe de l'émission :