Musique connectée
Magazine
Lundi 11 novembre 2019
1 min

Cello Kids : la pédagogie du violoncelle sur Youtube

Au menu de la chronique du jour de Suzanne Gervais, du violoncelle et des enfants...

Cello Kids : la pédagogie du violoncelle sur Youtube
Enfant jouant du violoncelle, © Getty / Bozena Cannizzaro

Cello Kids est une nouvelle chaîne Youtube lancée le mois dernier par trois professeurs de conservatoires d’arrondissements parisiens et consacrée à la pédagogie du violoncelle : deux violoncellistes et un pianiste.

C’est intéressant, car les professeurs sont moins médiatisés et moins présents sur le terrain numérique que les orchestres, les ensembles ou les solistes, donc on peut se réjouir quand un ou plusieurs d’entre eux s’investissent sur les réseaux sociaux ou sur Youtube.

Pourquoi est-ce que ces trois professeurs ont-ils décidé de créer leur chaîne ? 

C’est parce que s’il existe 350 versions du Cygne de Saint-Saëns sur YouTube, il n’y a en revanche quasiment aucune vidéo de pièces pédagogiques, si ce n’est des enregistrements de qualité douteuse d’auditions d’élèves… C’est un manque, d’autant que les professeurs et les élèves consultent énormément YouTube. Les trois collègues se filment donc en train de jouer leur sélection de pièces pédagogiques pour les quatre premières années de violoncelle : la Sérénade espagnole de Ronchini, le Menuetpour Casals de Hekking, Stormy Weather de Golterman… Des pièces souvent peu connues du grand public, mais incontournable quand on apprend l’instrument. Une soixantaine de pièces sont déjà en ligne, il y en aura bientôt le double. La chaîne reçoit un accueil plutôt bon avec 650 abonnés et 23 000 vues en quelques semaines.

Cette initiative témoigne de l’intérêt croissant des pédagogues pour la plateforme. Les enseignants y sont de plus en plus nombreux. Barnabé Janin, professeur au CNSMD de Lyon, y délivre ses leçons de polyphonie Renaissance. Claude Abromont, professeur d’analyse musicale dans l’autre CNSMD, à Paris, a également lancé sa chaîne. Reste à trouver la forme qui fasse mouche pour retenir l’attention des internautes, le défi étant d’être visible sur une plateforme gouvernée par les algorithmes. Et dans le cas des professeurs de musique, le bouche-à-oreille pourrait être déterminant. 

L'équipe de l'émission :