Musique connectée
Magazine
Lundi 7 septembre 2020
1 min

Ouverture de la première école de comédie musical de Poitiers

De Broadway à Poitiers il n’y a désormais qu’un pas puisque la toute première école de comédie musicale du territoire poitevin ouvre ses portes aujourd’hui : La Broadway School ! Voilà une école d’art qui démarre en pleine rentrée post confinement et qui a bien besoin d’un petit coup de projecteurs…

Ouverture de la première école de comédie musical de Poitiers
Musique connectée du 7 septembre 2020, © Getty / Damien Rigondeaud

Son nom est anglais mais ce sont deux Français, deux passionnés, Marc Brochet, professeur de chant au conservatoire, et Sylvia Besnault, professeur de musique en collège, qui ont eu l’idée : ouvrir une école de comédie musicale dans la pure veine anglo-saxonne, où l’on apprend tout à la fois le théâtre, la musique et la danse avec une équipe de professeurs du territoire. Cette école accueille les élèves à partir de 11 ans car il n’y a pas de niveau prérequis. Attention, ce n’est pas une école de musique associative comme une autre puisqu'elle est vraiment spécialisée sur la comédie musicale et seulement la comédie musicale ! 

Les cours auront lieu dans plusieurs endroits de la ville. Les deux directeurs cherchent encore des endroits où s’installer. Leur objectif est d’avoir, à l’issue de cette première année, un diplôme reconnu d’école privée. L’école cherche également des mécènes et un parrain ou une marraine pour faire parler d’elle : à bon entendeur !

Voici donc une toute nouvelle venue dans le paysage de la comédie musicale en France : un genre qui a décidément les faveurs du public de l’Hexagone. Les musiciens français sont de plus en plus nombreux à s’y frotter. Malheureusement c’est une formation très exigeante, pluridisciplinaire, que n’offrent pas tous nos conservatoires. L’offre public pour se former est vraiment sporadique. Le conservatoire du XIXe arrondissement de Paris, le CRR de Saint-Maur-des-Fossés, en région parisienne, un cursus qui s’appelle « Voix et mouvement » à Bobigny. En revanche, l’offre privée explose littéralement : rien qu’à Paris il y a une quinzaine d’écoles privées et de nombreux musiciens peuvent débourser jusqu’à 30 000 euros pour un cursus intensif de deux à trois ans. Ou alors ils partent se former sur les terres promises du musical : Londres, New-York. Mais là encore, le coût est très élevé.

Plus modestement bien sûr, à Poitiers, la toute jeune « Broadway school » propose, elle, des prix bien plus raisonnables pour se frotter au monde merveilleux de la comédie musicale. Alors si vous êtes intéressés, direction leur site internet, broadwayschool.fr 

L'équipe de l'émission :