Musique connectée
Magazine
Lundi 2 septembre 2019
1 min

Une bombarde imprimée en 3D, les instruments traditionnels font peau neuve

Une bombarde imprimée en 3D, les instruments traditionnels font peau neuve
Une imprimante 3D, © Getty / BSIP/Universal Images Group

Ce matin, Suzanne Gervais nous parle de bombarde car l’ensemble de musique celtique Bagad Karaez a dévoilé, cet été, une grande première : une bombarde en résine réalisée grâce à une imprimante 3D.
Alors une imprimante 3D qu’est-ce que c’est ? C’est une technique numérique très pointue qui permet d’imprimer des objets ! Et on imprime plein de choses en 3D aujourd’hui, même des vélos. Le monde de facture instrumentale s’y intéresse de plus en plus et pleins d’expériences sont menées dans différents pays pour imprimer des violons, des clarinettes ou des morceaux d’instruments. Par exemple la startup Syos propose des becs de saxophones personnalisés. Ces instruments imprimés le sont dans des matériaux qui surprennent toujours un petit peu : le plastique, le nylon, la fibre végétale, la résine… 

La bombarde fabriquée grâce à une imprimante au Centre de ressources techniques de Morlaix dans le Finistère a reçu un financement de la région. 

Et concernant le son ? Malheureusement nous n'avons pas d’enregistrement de cette bombarde du futur à vous faire entendre mais ceux qui l’ont testé, ont été convaincus, malgré quelques réticences... D’après les musiciens, puissance et précision sont au rendez-vous et la qualité de ce prototype s’avère bien meilleure que celle d’un instrument d’entrée de gamme. 

L’impression 3D, voilà donc une technologie qui pourrait dépoussiérer l’image des instruments traditionnels. C’est en tout cas ce qu’espèrent les adeptes des musiques traditionnelles… et peut-être attirer de nouveaux adeptes !

L'équipe de l'émission :