Musique connectée
Magazine
Jeudi 28 février 2019
1 min

Wolfgang, l’appli qui sous-titre les symphonies

Nouveauté sur la planète numérique: Wolfgang, l'homme prétexte à une appli éponyme qui transmettait son regard à un système de sous-titrages pour les symphonies et les concertos !

Wolfgang, l’appli qui sous-titre les symphonies
Wolfgang, l’appli qui sous-titre les symphonies

Une réponse numérique au nom significatif de Wolfgang

L'application propose un système de sous-titrages pour les symphonies et les concertos, qui ne sont pas des sous-titres stricto sensu, mais un plutôt accompagnement pour comprendre ce qui se passe pendant l’œuvre.

Wolfgang, commentateur

Pendant que l’orchestre joue, Wolfgang explique ce qui se déroule — en direct — dans la musique.

Par exemple, dans Shéhérazade de Rimsky-Korsakov, l’appli vous explique que le violon et la harpe incarnent la célèbre conteuse ou encore que les cuivres représentent le sultan.

Par exemple, Wolfgang attire notre attention sur l’atmosphère d'un mouvement, l’arrivée d’un deuxième thème ou encore un contrechant au cor anglais.

Vivre un concert et regarder son smartphone ?

Ne nous méprenons pas à cette antinomie, car l’appli a été conçue pour qu’on ne jette qu’un coup d’œil, de temps en temps, prestement, sur l’écran ! 

Les explications sont brèves, distillées avec parcimonie et sont synchronisées avec la musique qui est jouée sur scène.

Point d'orgue à la création : la luminosité y est très faible et l’arrière-plan du texte est noir. A priori, rien d'hypnotisant et de révulsant à l'œil !

Une pédagogie audio simultanée

Si l'écoute de la musique est indéniablement personnelle, il ne semble pas inopportun qu'un support comme celui que propose Wolfgang est un plus, un réel plus, lorsque l'on ne connaît pas ou bien même lorsque l'on ne maîtrise pas l’œuvre qu’on va écouter.

Ainsi, une telle appli a la capacité de permettre l'incursion dans des répertoires et des œuvres méconnues.

Maillage nord-européen

L'appli néerlandaise est actuellement utilisée aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique notamment par le Concert Hall d’Utrecht, le Sinfonietta d’Amsterdam, l’orchestre de chambre de Wurttemberg, la Herkulesaal de Munich ou le Musikgebouw d’Eindhoven.

En attendant la délectation de cette application dans nos salles françaises, Wolfgang se montre dès à présent disponible, gratuit et en français !

Plus d'informations sur le site : http://wolfgangapp.nl/en/ 

L'équipe de l'émission :