Musique connectée
Magazine
Jeudi 14 mars 2019
1 min

Muzeek, un logiciel d'André Manoukian pour synchroniser image et son

Le très médiatique compositeur André Manoukian donne un nouveau souffle à sa start-up Muzeek, qui propose d’associer le son à l’image grâce à l’intelligence artificielle.

Muzeek, un logiciel d'André Manoukian pour synchroniser image et son
la start-up Muzeek propose d’associer le son à l’image grâce à l’intelligence artificielle…, © Hoxton/Tom Merton

Lancée en 2015 sous le nom d'iMuze, la start-up est restée relativement discrète pendant deux ans avant de trouver son marché, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’André Manoukian rencontre un expert de l’intelligence artificielle, Philippe Guillaud. Là, la jeune pousse change de nom, devient Muzeek, m-u-z-e-e-k et passe à la vitesse supérieure. 

Après une levée de fonds de 1,5 millions d’euros auprès de plusieurs financeurs, comme BPI France, Muzeek vient de commercialiser son premier produit. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

C’est un logiciel qui permet de synchroniser de la musique sur des images. Un abonnement à la plateforme vous donne accès à un catalogue d’environ 15 000 œuvres. Les algorithmes du logiciel ajustent automatiquement le rythme et l’intensité des sons aux images que vous souhaitez qu’ils accompagnent. Le logiciel règle aussi à votre place les volumes et le mixage du son : c’est un gain de temps non négligeable.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Le logiciel s'adresse au marché de la musique de film et de séries principalement, mais aussi aux médias, qui misent de plus en plus sur la vidéo. André Manoukian est ambitieux et a déclaré que la plateforme Muzeek pourrait même devenir je cite« Le Netflix de la musique de synchronisation à l’image. » 

Pour le moment les morceaux disponibles dans le catalogue de Muzeek ont été créées en interne, grâce à dix compositeurs qui travaillent pour Muzeek depuis six mois, et dont les œuvres ont été « augmentées » grâce à des algorithmes d'intelligence artificielle : augmentées c’est-à-dire que les compositeurs composent un thème et plusieurs variations, et que l’intelligence artificielle va arriver là-dessus et remodeler tout ça pour faire plusieurs propositions, plusieurs morceaux dérivés si on peut dire.  C’est une manière d’étoffer très rapidement un catalogue. Mais l’équipe de Muzeek ne s’arrête pas là : des négociations sont en cours avec les leaders de l’industrie musicale.

L'équipe de l'émission :