Musique connectée
Magazine
Jeudi 9 avril 2020
2 min

A Caen, un luthier livre à domicile

Suzanne Gervais nous présente ce matin Antoine Lescombe, luthier sauveur d'instruments durant le confinement.

A Caen, un luthier livre à domicile
Lutherie - Musique connectée du 09/04/2020, © Getty / Erik SAMPERS

Direction la ville de Caen ce matin, le chef-lieu du Calvados où, en temps normal, le luthier Antoine Lescombe reçoit les musiciens amateurs et professionnels, jeunes et adultes dans son atelier Les Eclisses. Il s'agit d'un atelier qui a ouvert en 1984 et dont il a pris la tête il y a un an et demi. Habituellement, l'atelier compte trois personnes, mais confinement oblige, l’artisan est désormais seul à l’atelier, qui est bien sûr fermé aux clients, où il continue tout de même à fabriquer ses instruments à cordes, et notamment des violons baroques.

Une idée lui vient à l'esprit : plutôt que de cesser totalement ses relations avec ses clients caennais, il décide de mettre en place un service de livraison à domicile, à vélo. L’idée, ce n’est pas d’outrepasser les consignes sanitaires pour faire du business, mais bien de jouer son rôle de luthier de proximité en rendant des services aux musiciens, tout en prenant bien garde à ne pas avoir de contacts avec eux. 

Des parents d’élèves peuvent, par exemple, faire appel a lui, car leur fils débutant ne sait pas accorder son violon tout seul ou bien par ce qu'il a cassé une corde. Dans ce cas-ci, Antoine Lescombe enfile sa tenue de protection, prend son vélo, trouve le violon devant la maison, l’accorde, l'emporte dans son atelier en réparation si nécessaire, et le redépose devant la porte. Ce service à domicile permet au luthier de s’occuper de petites réparations d'instruments à cordes (accords, corde cassée, chevalet qui a bougé… ), pour que les élèves puissent continuer à travailler malgré la fermeture des conservatoires. Cependant, notre luthier s'occupe également des urgences : il y a quelques jours, une élève l’a appelé car elle avait cassé le dos de son violoncelle. 

Un grand merci à Antoine Lescombe pour cette sympathique initiative de dépannage musical écolo (puisqu’à vélo), qui inspire déjà certains de ses confrères, aux quatre coins de la France.

L'équipe de l'émission :