Musique connectée
Magazine
Jeudi 5 novembre 2020
1 min

A Madrid, les concerts en ligne des élèves de l’Ecole de musique Reine-Sofia

Alors qu'un reconfinement guette l'Espagne, l'Ecole supérieure de musique Reine-Sofia, à Madrid, offre à ses élèves la possibilité de trouver leur public grâce à des retransmission en streaming de leurs concerts.

A Madrid, les concerts en ligne des élèves de l’Ecole de musique Reine-Sofia
L'Ecole supérieure de musique Reine-Sofia, à Madrid, offre à ses élèves la possibilité de trouver leur public grâce à des retransmission en streaming de leurs concerts., © Getty / OPA Images / Contributeur

L’Ecole supérieure de musique Reine-Sofia, un petit peu l’équivalent de l’Ecole normale de musique Alfred-Cortot de Paris. C’est aussi une école privée, avec des frais d’inscription bien plus élevés que dans les conservatoires supérieurs qui a été fondée, elle aussi, par une pianiste, l’EspagnolePaloma O’Shea. C’est une école relativement jeune qui a ouvert ses portes en 1991, comparée à l’Ecole normale Cortot qui a fêté son centenaire l’an dernier. L’Ecole Reine-Sofia est assez confidentielle, si on s’en tient au nombre de ses élèves. Ils sont cent cinquante, mais c’est un des grands noms du cercle des établissements supérieurs de musique en Europe. L’école a doucement rouvert ses portes en septembre, mais professeurs et étudiants ont bien peur qu’elles ne se referment dans les prochaines semaines, voir les prochains jours, à l’instar de ses confrères européens.

En Espagne, l’état d’urgence sanitaire a été décrété le 25 octobre, mais les mesures en place pour lutter contre la propagation du covid-19 varient selon les régions. Pour éviter un reconfinement généralisé, certaines des dix-sept régions du pays, dont l’Andalousie, la Catalogne ou encore Madrid, ont fermé leurs frontières régionales et un couvre-feu à 23h est en vigueur. C’est un peu l’ultime étape avant la solution du confinamiento, comme on dit en Espagne.

Une des particularités du conservatoire Reine-Sofia est sa quantité de concerts donnés par les étudiants. La scène est vraiment un prolongement de la classe et l’école organise plus de trois cent concerts par an pour ses cent cinquante élèves. Moins connu chez nous que les grandes écoles britanniques ou les Musikhoschule allemandes, ce conservatoire a développé toute une offre de retransmission de concerts en streaming.

Rien que ce mois-ci, six rendez-vous tous gratuits sont prévus, en espérant qu’ils puissent avoir lieu. Le premier est tout à l’heure à midi. La musique française baroque avec François Devienne est à l'honneur. Ainsi que des pages de César Franck, Chausson et, petite incursion de l’autre côté du Rhin chez Schumann.

Ces retransmissions de concerts d'étudiants, gratuites et en ligne en disent long sur la philosophie du conservatoire madrilène. Préparer ces jeunes artistes et les aider à trouver, si nécessaire, leurs propres moyens pour diffuser leur musique. L’école propose ainsi, depuis quatre ans, un programme d’entreprenariat et d’innovation.

L'équipe de l'émission :