Musique connectée
Magazine
Vendredi 17 mai 2019
1 min

Les voix des assistants vocaux

L'agence Virtue est parvenue à créer une voix artificielle qui échappe aux stéréotypes de genres, vous nous en parlez ce matin Suzanne…

Les voix des assistants vocaux
Q : la première voix non-genrée, © Agence Virtue

Siri, Alexa ou Cortana...

Les assistants vocaux font partie de notre environnement quotidien, parfois presque au même titre que les membres de notre famille.

Ils répondent à nos questions, nous indiquent la météo, nous assistent pour faire nos courses, nous sélectionnent des playlists en fonction de l’heure et de notre humeur… 

Cette technologie de pointe, qui inquiète quand même sur la protection de données personnelles, insistons quand même là-dessus, cette technologie de pointe est pourtant assez archaïque en matière de genre, avec toujours un peu la même voix de femme un brin suave. 

La recherche a démontré que les stéréotypes de genres étaient renforcés par les assistants virtuels. Quand il s’agit de donner des conseils, la voix féminine est préférée, alors qu'une voix masculine est jugée plus autoritaire et directive. 

Stéréotypes ?

Pour remédier à la perpétuation de ces stéréotypes, qui freinent le débat sur la question du genre, l’agence Virtue s’est associée à la Copenhagen Pride, la gay pride danoise, pour mettre au point une voix artificielle non-genrée. 

Comment ont-ils procédé ? L'agence s'est associée à des linguistes et des ingénieurs du son afin de définir les paramètres de ce que serait une voix non-genrée. En s'appuyant sur pas mal de recherches, l'équipe a constaté qu'un timbre dont la fréquence se situe entre 145 et 175 hertz est perçu comme non-genré. Au-dessus, la fréquence évoque une voix féminine, en dessous, on reconnaît la voix des hommes. Quatre voix différentes sont nées de cette expérimentation et puis l’agence Virtue a envoyé ces échantillons à environ 4500 personnes en Europe, en leur demandant laquelle correspondait le mieux à un genre neutre. 

Une voix est sortie du lot, elle s’appelle Q, comme la lettre q, on l’écoute, ne soyez pas étonnés, c’est en anglais. 

 Prochaine étape donc pour faire exister Q, la première voix artificielle non-genrée, lui implémenter une intelligence artificielle qui lui donnera vie et, pourquoi pas, attirer l’attention des Gafas !

L'équipe de l'émission :