Musique connectée
Magazine
Vendredi 18 septembre 2020
1 min

Les speed-dating du conservatoire de Strasbourg

Profitons de la présence de Musique Matin à Strasbourg pour parler du conservatoire et la Haute école des arts du Rhin de Strasbourg, qui organisent des speed-dating entre instrumentistes et compositeurs, favorisant ainsi la création !

Les speed-dating du conservatoire de Strasbourg
Université de Strasbourg - Musique connectée, © Getty / picture alliance

Le conservatoire de Strasbourg a mis en place une initiative très astucieuse : à chaque rentrée, il y a une journée de « speed-dating » entre les élèves des classes d’instruments et les étudiants de la classe de composition de Daniel d’Adamo.

La création mise en avant

L’idée de ces « speed-dating » n’est pas de créer des matchs ou des couples d’élèves, mais plutôt d’initier des collaborations entre instrumentistes et compositrices, compositeurs. D’autant que la classe de composition de Strasbourg est particulièrement dynamique et réputée. Elle est constituée d’une quinzaine d’étudiants qui ont entre 17 et 30 ans.

Ces speed-dating sont loin d’être anecdotiques car toute la difficulté, quand on apprend la composition au conservatoire, est de trouver l’inspiration et de pouvoir faire jouer ce qu’on écrit à des musiciens, qui peuvent faire des retours sur la partition toute fraîche. Comme le professeur de composition est loin de jouer tous les instruments, il faut pouvoir poser une question précise à un violoniste sur sa technique et à un accordéoniste sur son instrument, par exemple.

Ces allers et retours créatifs semblent évidents, mais ce n’est pas si facile de nouer des liens, même quand on étudie au même endroit. En tout cas, au conservatoire de Strasbourg, la création a toute sa place et les professeurs encouragent chaudement les collaborations en interne.

Cette journée de speed-dating aboutit souvent à de véritables compagnonnages artistiques ! Les jeunes instrumentistes ont un réel appétit pour les musiques contemporaines : ils n’hésitent pas à prendre des risques et à présenter une toute nouvelle pièce à leur examen. D’autant que le goût, l’engagement d’un instrumentiste pour la création sort rarement de nulle part : tout cela se construit au conservatoire.

Ces speed-dating strasbourgeois concernent donc les élèves du conservatoire et de la Haute école, mais aussi les étudiants du cursus de composition de l’Université. La session 2020 ne va tarder à être organisée. 

L'équipe de l'émission :