Musique connectée
Magazine
Jeudi 12 septembre 2019
1 min

La musicothérapie sur appli : quelle efficacité ?

Les applications pour smartphone dédiées aux bien-être et à la santé sont légion et parmi elles, on trouve des applications de musicothérapie. Suzanne Gervais nous en présente trois.

La musicothérapie sur appli : quelle efficacité ?
La musicothérapie. , © Getty / Dreet Production

Petit Bambou pour apprendre à méditer, Water Time pour penser à bien s’hydrater, iSommeil pour mieux dormir, Respirlax pour se détendre, Yuka pour manger sain… Le bien-être, le healthy a la cote dans le monde de la tech et des dizaines et des dizaines de nouvelles applis surfent sur le créneau. Certaines véritablement pertinentes, d’autres rimant davantage avec esbrouffe. Il existe des applis qui se basent sur la musicothérapie. Suzanne Gervais en a testé trois pour nous.

La plus connue est Music Care, qui propose des séances d’écoute musicale de 20 minutes à une heure. L’application promet en tout cas de vous permettre de mieux dormir, de réduire l’anxiété et même certaines douleurs. Plutôt tentant donc ! Des images de nature apaisantes s’affichent aussi sur votre téléphone, mais pour se relaxer peut-être est-il préférable de ne pas rester rivé à son écran...
Music Care est utilisée dans les hôpitaux par le personnel soignant notamment avec les patients atteints d’Alzheimer ou d’autisme. Dans ce cadre et utilisée par des personnes formées à la musicothérapie, l’application a vraiment fait ses preuves, mais il ne faut pas s’attendre aux mêmes résultats seul chez vous.

Dans un autre style, il existe Cove, une application qui vous propose d’améliorer votre santé mentale en mobilisant votre créativité.
C’est la plus ludique des trois applications, elle est assez sympathique puisque l'on vous propose de tenir un journal de vos états d’âme mais en lieu et place des mots, vous créez une musique instrumentale qui reflète toutes les nuances de la joie, de la tristesse, de la colère ou, au contraire, du calme. Expliqué ainsi, cela paraît presque un peu simplet, mais pas du tout, c’est plutôt élaboré. L’utilisateur dispose de plusieurs fonds sonores de base qu’il développe en ajoutant des rythmes et des couches de sons. C’est une application qui a été pensée pour traiter l’anxiété chez les adolescents.

La troisième application concerne les futurs parents. En effet, elle s’appelle Music for unborn childet a beaucoup fait parler d’elle puisqu’elle propose de faire écouter des œuvres de Bach, Schubert ou Vivaldi au bébé in utero, qui est encore dans le ventre de sa mère. Le pitch est alléchant : faire écouter de la musique au bébé pourrait améliorer son QI, et en tout cas son bien-être.
Vous n'avez pas besoin de télécharger l’application pour écouter de la musique classique : écoutez France Musique !

L'équipe de l'émission :