Musique connectée
Magazine
Jeudi 2 mai 2019
1 min

La chaîne Youtube de Daniel Barenboim

Il donne un récital Beethoven ce soir à la Philharmonie de Paris et vous en profitez pour nous parler de son compte Youtube, le chef et pianiste Daniel Barenboim est décidément très connecté.

La chaîne Youtube de Daniel Barenboim
Fives Minutes with, la chaîne musical de Daniel Barenboim

Il est actif sur Instagram et Twitter et il a lancé sa chaîne Youtube en 2016 : chaîne Youtube où il prévoyait, à l’époque, de publier d’une nouvelle vidéo de cinq minutes par semaine, une belle cadence.

Il a même une série, « Five minutes on » ,où, il présente, toujours très sérieux, quasi impassible, les œuvres qu’il aime dans une démarche de vulgarisation très efficace : Chopin, Debussy, Liszt, Mozart, beaucoup de piano, mais aussi de la musique contemporaine, Barenboim est un amoureux de la musique de Pierre Boulez. 

Et puis dans une autre série de vidéos, le chef propose de répondre aux questions de ses followers, questions musicales bien sûr, pas personnelles, sur sa conception du tempo dans la musique de Bach, par exemple. 

D’autres vidéos sont moins musicologiques et le chef y parle de son expérience et de son engagement politique. Ma préférée c’est celle qui s’appelle « Le courage en musique ». Le musicien rapproche le courage musical du courage social, je ne vous en dis pas plus, je vous invite à aller à la regarder, en plus pas d’excuses, elle dure moins de cinq minutes.

Aujourd’hui presque 60 000 suivent cette chaîne. La chaîne a rencontré un vrai succès quand elle a été lancée, mais depuis quelques temps il n’y a plus de nouvelles vidéos. Bon, si vous ne la connaissez pas, vous avez déjà de quoi faire avec celles qui existent déjà, mais c’est vrai qu’on se demandent si elle va vivre encore cette chaîne et si Daniel Barenboim va de nouveau s’y consacrer… Il faut dire que dernièrement le chef a eu d’autres préoccupations : il a dernièrement dû essuyer les contestations de certains de ses musiciens de l’orchestre de la Staatskapelle de Berlin qui l’accusaient d’autoritarisme. 

L'équipe de l'émission :