Musique connectée
Magazine
Vendredi 28 mai 2021
1 min

En Vendée, un festival flirte avec l’aube et la nature

Suzanne Gervais profite de cette matinale nantaise pour braquer un coup de projecteurs non loin d’ici, sur la Vendée, où un nouveau festival au concept original, se prépare pour le mois de juillet. Le festival "Réveillons-nous !" dans le pays de Saint-Jean-de-Mont propose des concerts à 6h du matin!

En Vendée, un festival flirte avec l’aube et la nature
En Vendée, le festival "Réveillons-nous !" propose des concerts à 6h du matin !, © Getty / Juana Mari Moya

Il n’y aura plus de couvre-feu cet été, et pourtant, cela n’a pas empêché les organisateurs du festival « Réveillons-nous ! » de tabler sur une formule tout à fait différente des autres festivals estivaux. Pas de longues soirées d’été qui s’étirent à l’infini, avec des après-concerts au rythme de la buvette et des étoiles, non, mais des réveils dynamiques qui piquent peut-être un tantinet avec cinq concerts de bon matin, non pas à neuf heures, ni à huit, ni à sept, mais à six heures : des concerts qui flirtent avec l’aube, en pleine nature ou dans des sites patrimoniaux ouvert aux quatre vents. Mais se lever tôt vaudra très certainement l’expérience !

Après plusieurs mois de mise en sommeil, la culture se réveille… et nous réveille ! Ce nouveau festival aura lieu à Saint-Jean-de-Monts et dans quatre communes alentours, entre océan, marais salants et forêt, du 6 au 16 juillet. L’idée de concerts tôt le matin n’est pas né du déconfinement, non, c’est plutôt documentaire animalier qui a marqué son directeur, le guitariste Damien Pouvreau.
Damien Pouvreau, c’est un musicien polyvalent aussi proche des instruments anciens que des musiques actuelles : un grand écart qu’on retrouve dans sa programmation. Cette première édition est parrainée par le chanteur Philippe Katerine, qui ouvrira le bal, ou plutôt sonnera le premier réveil avec la pianiste Dana Ciocarlie. Il y aura aussi un concert de chanson traditionnelle des Balkans, du surf rock interprété près des vagues, de la musique baroque ou encore un opéra « Le Coq Maurice », concocté par la compagnie Opéra de campagne.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Alors oui bien sûr, il faudra être courageux pour rejoindre le lieu de rendez-vous fixé à 5h30, mais quelle belle promesse que de voir la nature se réveiller sur quelques notes d'opéra, de rock ou de chanson française. La billetterie a ouvert hier et il semblerait que se lever tôt ne fasse pas peur au public !
Bon vent donc à ce festival qui donne un nouveau souffle au concept très en vogue de « Miracle Morning » : nul doute que la musique et le retour des concerts aident à faire sortir du lit.

L'équipe de l'émission :