Musique connectée
Magazine
Jeudi 25 février 2021
1 min

En Loire-Atlantique, un masque conçu pour les chanteurs

Chanter masqué : pas évident, désagréable même, et pourtant c’est ce que font depuis des mois des dizaines et des dizaines de chœurs, en France et ailleurs, amateurs et professionnels, chœurs d’enfants ou d’adultes…

En Loire-Atlantique, un masque conçu pour les chanteurs
"Le Grand Masque", des masques conçus pour les chanteurs, © 2020 Le Grand Masque - France

Tandis que les marques Décathlon et Salomon ont annoncé l’arrivée imminente sur le marché de masques destinés aux sportifs, les chanteurs commencent à bénéficier, eux-aussi, de masques adaptés à la pratique vocale. Un modèle de masque conçu spécialement pour le chant, c’est ce qu’a créé une jeune entreprise made in France et dont le nom tombe à pic  : « Le Grand Masque ». Son fondateur ? Un choriste, Bernard Keller, président d’une chorale d’une centaine de personnes, « Mélodies en Retz  », basée dans le pays de Retz, en Loire-Atlantique.  

Autant dire que lui et ses collègues chanteurs ont vite constaté, après le premier confinement, que les masques industriels ne convenaient pas, mais alors pas du tout à la pratique du chant : il leur fallait un autre type de masque, avec un confort respiratoire optimal, capable de stocker un plus grand volume d’air, sans que, dès que l’on inspire, le tissu ne vienne se coller sur la bouche…  

Bernard Keller a donc eu l’idée de contacter une entreprise qui fabrique… des bonnets de soutien-gorge. Leur forme est en effet idéale ! Ensemble, ils ont mis en place un premier prototype au mois d’août, réalisé des essais avec des chefs de chœur et des choristes, peaufiné leur modèle, mis au point une deuxième version et la production a pu être lancée en septembre. 

Le Grand Masque travaille désormais avec la moitié des opéras français et propose trois modèles : adulte, ado et enfant. Le Cépravoi, le grand Centre de pratique vocale et instrumentale en région Centre, a même lancé une grande campagne, qui va durer jusqu’à la fin du mois, auprès de ses membres chœurs et chorales pour faire connaître « Le Grand  masque » et aider à financer jusqu’à 40 masques par ensemble.

L'équipe de l'émission :