Musique connectée
Magazine
Lundi 1 juin 2020
1 min

Confinement et musique en amateur : les initiatives de la MPAA

La pratique amateur a progressé durant le confinement : la guitare, le piano et la chorale sont toujours en tête des pratiques les plus fréquentes. La Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) est particulièrement active actuellement afin d'aider les musiciens.

Confinement et musique en amateur : les initiatives de la MPAA
Une guitariste amateur / La chronique Musique Connectée du 1/06/2020, © Getty / Sol de Zuasnabar Brebbia

En France aujourd’hui on estime la population d’amateurs – musique, danse et théâtre - à quelque douze millions de personnes, selon les chiffres du Ministère de la Culture.

Parmi eux, il y a environ neuf millions de musiciens amateurs avec des profils très variés. Cela va de celui qui gratte un peu de guitare ou qui pianote occasionnellement à l’amateur plus qu’averti, au niveau quasi professionnel.

La guitare et le piano sont les instruments les plus joués : 39% de pianistes, 31% de guitaristes. Du côté des pratiques collectives, la chorale est de loin la discipline la plus répandue, bien loin devant le groupe de rock, l’orchestre symphonique et même la fanfare. On estime qu’il y a près de 10 000 chorales dans le pays.

Pendant le confinement on a vu plein de musiciens amateurs ressortir le violon ou la flûte de l’étui, refaire des vocalises ou commander clavier et batterie pour se remettre à la musique et même continuer une fois le déconfinement amorcé. Voilà une très bonne nouvelle !

Sachez que ceux qui pratiquent la musique en amateur, vous pouvez compter sur la Maison des pratiques artistiques amateurs : la MPAA. La MPAA est particulièrement active sur Facebook depuis trois mois. On y trouve des concerts en visio-conférence d’orchestres, de brass band, et de groupes amateurs, mais aussi, des cours en direct, notamment des sessions d’échauffement vocal avec  des professionnels, des cours de percussions, de théâtre, de danse contemporaine…

C’est vraiment une page à suivre si vous êtes amateur et que vous cherchez de quoi vous motiver ou tout simplement pour voir à quel point le niveau des amateurs, tous styles musicaux confondus est bon, et susciter chez vous un déclic !

Bravo donc à la MPAA pour son travail : on a grand besoin de ce type d’endroit. Bien des musiciens ne poursuivent plus, à l’âge adulte, la pratique de leur instrument, faute de structures d’accueil suffisantes…

La pratique musicale amateur a hélas longtemps été dénigrée en France, mais le vent tourne et de plus en plus d’orchestre et d’ensembles accompagnent les amateurs dans la musique. Ils doivent absolument être encouragés par les pouvoir publics !

L'équipe de l'émission :