Musique connectée
Magazine
Lundi 9 septembre 2019
1 min

Chine : la guerre des géants du streaming

En Occident, nous connaissons bien Spotify et Deezer, et les problèmes de rentabilité de ces plateformes de streaming : mais qu'en est-il, ailleurs dans le monde ?

Chine : la guerre des géants du streaming
Les géants du streaming musical, © Westend61

En Chine, NetEase reçoit le soutien d'Alibaba

La rentrée est placée sous des hospices plus que favorables pour NetEase, l’un des leaders du streaming en Chine : la firme vient de recevoir le soutien d’Alibaba. 

Alibaba, c’est le géant chinois du commerce en ligne, le petit frère asiatique d’Amazon, dont le chiffre d’affaire frôlait récemment les 23 milliards de dollars. 23 milliards, mais, comme pour Amazon, une éthique à revoir sérieusement.

Alibaba, donc, investit dans le streaming musical : l’entreprise est entrée au capital de la plateforme de NetEase avec la coquette somme de 700 millions de dollars. Un beau petit pécule qui devrait permettre à la plateforme de s’imposer sur un marché chinois en pleine ébullition, et notamment de concurrencer sérieusement Tencent Music, l’autre géant chinois du streaming.

Et ailleurs ? 

La plupart des plateformes perd de l’argent ; mais il ne faut pas regarder qu’en Occident : ailleurs dans le monde, d’autres plateformes arrivent à être rentables, ou n'en sont pas loin. C’est notamment le cas de la chinoise Tencent avec sa plateforme de streaming QQ Music, qui a développé toute une branche karaoké. 

En Inde, la progression de Gaana est remarquable, et, au Moyen-Orient, Anghami est presque à l’équilibre. 

Quant aux noms que nous connaissons mieux, notons que Spotify a été rentable il y a quelques mois, avant de décider d’investir davantage. C’est donc possible de gagner de l’argent avec le streaming : les plateformes qui y parviennent proposent en fait souvent d’autres services qu’un catalogue de titres en ligne.

L'équipe de l'émission :