Musique connectée
Magazine
Mardi 25 février 2020
1 min

Cet été, une académie associe art et numérique à Aix-en-Provence

Chaque été, on peut entendre de l’opéra, grâce à son célèbre festival d’art lyrique, mais on pourra aussi bientôt se former aux arts numériques.

Cet été, une académie associe art et numérique à Aix-en-Provence
Des étudiants travaillent en groupe, © Getty / Giuseppe Manfra

Cet été, Aix accueillera des mordus d’opéra, jusque-là, rien de nouveau, mais aussi des étudiants de master et de doctorat qui étudient la musique, la danse, le théâtre, les arts visuels, le cinéma ou encore le jeu vidéo. 

Ces étudiants, de France et d’ailleurs, ont jusqu’au 9 mars pour envoyer leur candidature à une nouvelle académie, qui est pilotée par les Universités d’Aix-Marseille, de Bordeaux, de Hambourg, de Québec, le CNSMD de Paris, l’institut de recherche en musicologie de la Sorbonne et le Festival d’Aix-en-Provence.
Le Festival se dote par là d’un volet recherche et pédagogie très ambitieux et tout à fait nouveau.  Cette académie s’appelle « Digital creativity in educational and artistic activity training ». Elle aura lieu du 22 juin au 3 juillet 2020.
Voilà un long titre en anglais que l'on peut traduire par « Créativité numérique dans la formation aux activités éducatives et artistiques ». Derrière cet intitulé assez nébuleux, l’objectif de ces douze jours d’académie est de de questionner l’impact des outils numériques sur la création et la formation artistique, tous arts confondus.

Qu’est-ce qu’il y aura au programme de cette vaste académie ? 

Le programme est chargé. Il y aura des conférences et quelques spectacles, mais surtout des ateliers, des « workshops » avec des chercheurs en sciences humaines, des professeurs de théâtre, de musique et de danse, des designers, des ingénieurs et des concepteurs de logiciels.
Ces ateliers porteront sur la notion d’auteur, pas mal secouée par le numérique.
Ce sera l’occasion d’initiations à plusieurs logiciels de création de sons numériques, d’improvisation, de création de jeu vidéo et même de recherche en musicologie. Des logiciels techniques pointus, auxquels il est difficile, de se frotter seul.
Le grand plus, c’est que les différentes disciplines seront mélangées et que les participants se côtoieront pendant toute l’académie.
On a beau entendre parler de pluridisciplinarité un peu partout, elle n’est pas toujours effective au sein de l’enseignement supérieur.

Pour finir, précisons que l’académie aura lieu en anglais.
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 9 mars pour cette académie qui s’adresse aux étudiants de cursus supérieurs que l’art et les outils numériques intéressent !

L'équipe de l'émission :