Musique connectée
Magazine
Jeudi 15 octobre 2020
1 min

Bach à la Nyckelharpa, le défi d’un musicien suédois

Suzanne Gervais revient sur l'initiative d'un musicien suédois spécialiste d’un étrange instrument : la Nyckelharpa. Erik Rydvall propose aux musiciens du monde entier de jouer avec lui de cet instrument si rare.

Bach à la Nyckelharpa, le défi d’un musicien suédois
Erik Rydvall et Torbjörn Näsbom jouent de la nyckelharpa

Le ou la Nyckelharpa, voilà un étrange instrument emblématique de la musique traditionnelle suédoise. C'est un croisement entre un violon et une vièle à roue.
Il existe un autre nom pour cet instrument : violon à clavier. Toutefois on ne le pose pas sur la clavicule, comme le violon, on le tient horizontalement, posé un peu au-dessus de la hanche. On frotte un petit archet sur ses cordes et on actionne un clavier de 14 à 50 touches chromatiques. Les touches permettent de déterminer la hauteur des notes.
La Nyckelharpa est née au Moyen-âge. On en aperçoit dans les peintures et gravures du XIVe siècle et elle connaît un regain d’intérêt, en Scandinavie, en Belgique et en Allemagne depuis ces dix dernières années.

En Suède, l’un des interprètes les plus actifs s’appelle Erik Rydvall. Violoniste d’origine, il a appris la nyckelharpa au Royal College of Music de Stockholm, où elle est enseignée au même titre que le piano ou les instruments de l’orchestre symphonique.
Avec sa Nyckelharpara, Erik joue beaucoup de folk suédoise, mais pas seulement.

Ici, ils interprètent le fameux double concerto pour violon de Bach, pour deux Nyckelharpa. Cela fonctionne très bien, si on tend l’oreille, on entend le petit bruit des touches en bois actionnées par la main gauche ! Cette vidéo a été posté par Erik Rydvall sur Facebook.
Le musicien propose aux joueurs de Nyckelharpa du monde entier de jouer avec lui et son confrère, Torbjörn Näsbom, autre nyckelharpiste émérite.
Comment faire pour jouer avec eux ? Procurez-vous tout simplement la partition de Bach, jouez, filmez-vous et partagez votre version, pour nyckelharpa !

Si vous ne connaissiez pas cet instrument et si la vidéo d’Erik et Torbjörn fait naître en vous une passion, sachez qu’en France, il faut se lever tôt pour se procurer une nyckelharpa, mais ce n’est pas impossible. L’un des seuls luthiers à fabriquer, chez nous, des nyckelharpa, c’est Jean-Claude Condi, installé à Mirecourt, dans les Vosges.
Le voyage peut valoir le coup car il propose aussi des stages, deux fois par an et des cours d’initiation à cet instrument rare, mais de plus en plus populaire ! En France, les nyckelharpiste officiels seraient environ 150.

Et sinon, à défaut d’entreprendre prochainement un voyage en terre nordique, vous pouvez aussi en admirer quelques spécimens au Musée de la musique, à Paris, ils vous attendent !

L'équipe de l'émission :