Musique connectée
Magazine
Jeudi 9 janvier 2020
1 min

Arts et intelligence artificielle : qu'attendre de 2020 ?

Ce matin, Suzanne Gervais nous dévoile ce que l'on pourra attendre de l'intelligence artificielle en 2020...

Arts et intelligence artificielle : qu'attendre de 2020 ?
Quelques robots musiciens..., © Getty / Thomas Vogel

L'intelligence artificielle a sans aucun doute été le grand bouleversement technologique des années 2010, une décennie qui restera dans les mémoires comme le moment où les machines ont pu être considérées comme intelligentes ou en tout cas capables d’apprendre. Et il ne semble pas que l'excitation se dissipe à l'aube de la nouvelle décennie que nous venons d’entamer, bien au contraire. On peut déjà faire quelques prédictions en ce qui concerne l’art et la culture.

Disons-le ; ceux qui ont pu entendre une œuvre musicale composée par une intelligence artificielle, lire une poésie ou une nouvelle écrite par un robot tombent d’accord : les machines les plus sophistiquées ne sont pas prêtes à rivaliser avec le cerveau et la sensibilité des humains.

Pourtant, il y a fort à parier que l’influence de l’intelligence artificielle sur la production artistique aille crescendo : faisons un bref détour par le cinéma. Dans The Irishman, le nouveau film de Martin Scorsese, on voit Robert de Niro vieillir sous nos yeux avec l’aide de l’intelligence artificielle, un coup de pouce technologique qui va devenir de plus en plus courant à l’écran.

Ecran toujours, l’intelligence artificielle va aussi être de plus en plus présente dans les jeux vidéo pour créer des adversaires semblables à des humains, que pourront affronter les joueurs. Et puis si la musique entièrement composée par les machines n’est pas la tasse de thé de tout le monde, il faut bien reconnaître que l’intelligence artificielle arrive à créer des pages symphoniques d’ambiance qui tiennent la route et, du côté du streaming, elle propose des playlists intelligentes qui s’adaptent à l'humeur et au rythme de notre vie quotidienne, les fameuses playlists d’ambiance qui font le succès de Spotify ou de Deezer.

Nous venons de parler de composition, mais l’interprétation est aussi concernée : ces trois dernières années, des laboratoires et des sociétés privées ont créé le buzz en dévoilant des robots musiciens, capables de diriger un orchestre ou de jouer du piano. Des prouesses oui, mais des tours de force qui manquaient cruellement du supplément d’âme toute humaine nécessaire, même à la plus basique des interprétations.

L'équipe de l'émission :