Musique connectée
Magazine
Jeudi 17 septembre 2020
1 min

A la recherche du son parfait : une petite série de l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise

Direction l'Allemagne et la Bavière avec Suzanne Gervais, afin de décortiquer le principe et les enjeux de la série de vidéos à 360°, réalisé par l'Orchestre symphonique de la Radio bavaroise.

A la recherche du son parfait : une petite série de l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise
Mariss Jansons dirigeant l'Orchestre symphonique de la Radio bavaroise - Musique connectée, © Getty / ullstein bild

A Munich en Allemagne, se trouve l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, l’un des principaux orchestres de la ville, avec le philharmonique et l’Orchestre de l’Opéra. Ce dernier qui a été fondé en 1949, se veut très plébiscité et est décrit comme « l’un des meilleurs du monde » selon la critique ! L'Orchestre symphonique de la Radio bavaroise fait donc partie du gotha des formations symphoniques et dont l’initiative, sur son site internet, risque de retenir l’attention de ceux qui sont friands de belles acoustiques.

Une expérience auditive à 360°

L'Orchestre a publié une petite série de vidéos qui s’appelle « Le son parfait existe-t-il ? », dirigé par Mariss Jansons, disparu en novembre dernier. Lors de ces vidéos réalisées à 360°, il y a un plan de l’orchestre avec des petites pastilles qui vous permettent d’entendre ce qu’entendent les musiciens, de leur siège. Il y a également la possibilité de comparer les acoustiques des différentes salles européennes où l’Orchestre a joué durant sa tournée en 2017. Les séquences musiques sont accompagnées d'un entretien avec le Maestro Jansons sur le son de l’Orchestre : Comment faire sonner une formation symphonique ? Qu'est-ce qu'une identité sonore ? Ce petit corpus se révèle fort intéressant et tout à fait accessible, grâce à l'attention portée à la question de l’acoustique qui n’arrive pas tout à fait par hasard.

Un enjeu caché

Depuis presque vingt ans, l’Orchestre de la Radio bavaroise milite pour la construction d’une nouvelle salle de concert à Munich, un projet qui était cher à Mariss Jansons. Il faut savoir que Munich ne dispose, pour l’heure, que de deux salles : la Herkulessaal, relativement petite avec sa jauge de 1400 places, des coulisses et vestiaires peu pratiques pour les musiciens, et la Philharmonie de Gasteig, réservée en priorité à l’Orchestre philharmonique.

Le projet de Konzerthaus, qui est à l’heure actuelle le projet culturel le plus important de Bavière, a été validé en juin par le gouvernement, mais le chantier ne devrait démarrer qu’en 2022 et la salle ouvrir ses portes en 2025. Côté architecture, les manettes ont été confiées au studio autrichien Cukrowicz Nachbaur, et à l'acousticien Tateo Nakajima, qui a travaillé pour la Royal Opera House de Londres et la salle de concert de Lucerne, en Suisse. 

La recherche de l’acoustique parfaite n’aura jamais fini d’occuper les musiciens munichois !

L'équipe de l'émission :