Samedi 5 septembre 2015
58 min

Richard Strauss face à la montée des extrêmes

Toute l'oeuvre de Richard Strauss baigne dans une ironie mordante dont témoigne, entre autres, le poème symphonique Don Quichotte. Les positions de Richard Strauss durant la période nazi ne cessent toutefois de faire débat.

S'est-il rebellé tout en se coulant dans le système, comme un Chostakovitch, ou doit-il être tenu pour un compositeur pronazi ?
Pour démarrer cette saison de Musicus Politicus, nous ouvrons le dossier Richard Strauss.

♫ Richard Strauss
Don Juan
Staatskapelle de Dresden
Fabio Luisi, direction
Sony Classical

♫ Richard Strauss
Le Chevalier à la Rose
Finale
Elisabeth Schwarzkopf, soprano
Christa Ludwig, mezzo-soprano
Philharmonia Orchestra
Herbert von Karajan
, direction
Londres 1956
EMI 5176082

♫ Richard Strauss
Olympische Hymne
Orchestre Philharmonique de Berlin
Richard Strauss
, direction

♫ Richard Strauss
Japanische Festmusik
Orchestre d'Etat bavarois
Richard Strauss
, direction

♫ Richard Strauss
Elektra ; répétition
Leonie Rysanek, soprano
Karl Boehm, direction

♫ Richard Strauss
Quatre Derniers Lieder
September

Leontyne Price, soprano
New Philharmonia Orchestra
Erich Leinsdorf
, direction
RCA APL-1-0333

Bande annonce de la pièce « Collaboration » avec Didier Sandre et Michel Aumont :

♫ Richard Strauss
Capriccio
Sextuor d'entrée

Kammerensemble de Paris
Armin Jordan
, direction
Gallo 827

Kiri Te Kanawa répète « September » avec Georg Solti

Bibliographie :

Bruno Giner
De Weimar à Térézine
L’épuration musicale
1933 – 1945
Editions Van de Velde, 2006

Michael H. Kater
Huit Portraits de compositeurs sous le Nazisme
Editions Contrechamps, 2000

Kater : 8 compositeurs sous le nazisme
Kater : 8 compositeurs sous le nazisme
L'équipe de l'émission :
Mots clés :