Musicopolis
Magazine
Mardi 25 août 2020
24 min

Le voyage de Charles de Brosses en Italie 3/3

Charles de Brosses effectue dans les années 1739 et 1740 un voyage en Italie. Musicopolis l’avait déjà suivi de Dijon à Venise, puis de Venise à Bologne. Aujourd’hui, l’érudit bourguignon nous entraîne dans la bouillonnante ville de Naples…

Le voyage de Charles de Brosses en Italie 3/3
La baie de Naples vue de l'Ouest, gravure, © Getty / duncan1890

Naples, une ville vivante et animée

Charles de Brosses, souvent connu sous le nom de “Président de Brosses” parce qu’il avait terminé sa carrière de magistrat comme président du tribunal de Dijon, relate à ses amis ses voyages dans des lettres colorées, qu'il nomme ses "Lettres familières". En 1739 et 1740, il effectue  un voyage en Italie, dans le but d'étudier les manuscrits de Salluste, l'historien romain.

À son arrivée dans le Sud, à la fin du mois d’octobre 1739, Charles de Brosse est immédiatement séduit par Naples : c'est une ville bruyante et mouvementée, à l'image d'une capitale comme Londres ou Paris. L’écrivain croque la baie de Naples d’un coup de plume : “au fond d’une espèce de golfe, étendue en demi-lune, le long du rivage, contre un rocher”. Les voitures en coquilles tirées par de petits chevaux entraînent les citadins pressés dans un vacarme de carrosses.

À mon sens, Naples est la seule ville d'Italie qui sente véritablement sa capitale ; le mouvement, l'affluence du peuple, l'abondance et le fracas perpétuel des équipages ; une cour dans les formes, et assez brillante, le train et l'air magnifique qu'ont les grands seigneurs : tout contribue à lui donner cet extérieur vivant et animé qu'ont Paris et Londres, et qu'on ne trouve point du tout à Rome.

Un touriste mélomane à la cour du roi

Entre une excursion au Vésuve et une visite d'Erculanum, le voyageur s'intéresse à l'histoire de la ville napolitaine, ville de l'opéra. La capitale du monde musicien a accueilli Alessandro Scarlatti, Leonardo Vinci, ou encore Jean-Baptiste Pergolèse, et c'est à Naples qu'est né l'opera buffa, comédie en dialecte napolitain appréciée des locaux comme des voyageurs. Et Charles de Brosses ne manque aucune des représentations....

Heureux hasard, le séjour de Charles de Brosses coïncide avec la fête du roi. Il assiste à la première de l'opéra de Parthenope, du napolitain Domenico Sarri, lors de l'ouverture du grand théâtre du Palais du roi, que notre guide trouve immense. Selon lui, l'Opéra de Paris tiendrait tout entier sur la scène !

Retrouvez l'intégralité des citations du voyageur ici.

Programmation musicale

Leonardo Leo (1694-1744)
L'Olimpiade (1737, Sinfonia)
Orchestre baroque de Venise, direction Markellos Chryssicos
Naïve V 5295

Domenico Gallo (v.1730-1775), attribué à Pergolesi
Sonate en Sol majeur, Allegro
Europa Galante, direction Fabio Biondi
VOPUS 111 OPS 30-88

Leonardo Leo (1694-1744)
Fa l'allurgio cammenare (concertato, scène finale d'un acte d'opera buffa)
Roberta Invernizzi, soprano, Daniela Del Monaco, contralto, Giuseppe De Vittorio, Rosario Totaro, téors, Giuseppe Naviglio, baryton, Cappella De' Turchini, direction Antonio Florio
VOPUS 111 OPS 30-184

Gaetano Latilla
Sinfonia en Sol majeur, I. Allegro
Europa Galante, direction Fabio Bondi
GLOSSA GDC 923401

Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736)
Salve Regina en ut mineur (1736), I. Salve Regina
Emma Kirkby, soprano, The Academy of Ancient Music, direction Christopher Hogwood
L'OISEAU LYRE 425692-2

Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736)
Adriano in Siria (1734), Acte II. Sc 11. Air de Farnaspe "Torbido in volto e nero"
Franco Fagioli, contreténor, Capella Cracoviensis, direction Jan Tomaz Adamus
DECCA 4830004

Domenico Sarri (1679-1744)
Partenope (1722), Ouverture
Concerto Stella matutina, direction Wolfram Schurig
FRA BERNARDO FB1702576

Domenico Sarri (1679-1744)
Il Valdemaro (1726), Air d'Alvida "Un cor che ben ama"
Franco Fagioli, contreténor, Il Pomo d'Oro, direction Riccardo Minasi
NAÏVE V 5333

Leonardo Leo (1694-1744)
Fa l'alluorgio cammenare (concertato, scène finale d'un acte d'opera buffa)
Roberta Invernizzi, soprano, Daniela Del Monaco, contralto, Giuseppe De Vittorio, Rosario Totaro, téors, Giuseppe Naviglio, baryton, Cappella De' Turchini, direction Antonio Florio
OPUS 111 OPS

L'équipe de l'émission :