Musicopolis
Magazine
Jeudi 17 octobre 2019
25 min

Un dimanche à Lübeck : Création de « Herzlich lieb hab ich dich, o Herr » de Dietrich Buxtehude

Un dimanche, c'est certain, mais lequel ? Impossible de le savoir ! Mais ça ne peut pas être en semaine, puisqu'en effet, les jours ordinaires, la musique reste très simple ; c'est seulement le dimanche que les fidèles peuvent entendre des oeuvres plus élaborées, avec choeur et instruments.

Un dimanche à Lübeck : Création de « Herzlich lieb hab ich dich, o Herr » de Dietrich Buxtehude
Vue de Lübeck par Georg Reinbeck (1766-1849), © DEA / A. DAGLI ORTI/De Agostini via Getty Images

Le maître des lieux dans cette église Ste Marie de Lübeck est Dietrich Buxtehude. Il est à la fois directeur de l'orgue, compositeur, organisateur de la vie musicale de la paroisse (dont il est aussi le trésorier et l'administrateur) ; en fait il est le premier musicien de la ville !

En tant que directeur de la musique à Sainte-Marie de Lübeck, Dietrich Buxtehude a énormément de tâches à remplir : comme musicien, il choisit les morceaux qui vont être chantés et joués, il recrute les chanteurs et les instrumentistes, et comme administrateur, c'est lui qui fait en sorte qu'ils soient payés. Il recrute aussi les souffleurs qui vont activer la soufflerie de l'orgue principal et de l'orgue de choeur. Il choisit souvent un de ses élèves pour tenir celui-ci. En revanche, c'est lui qui se charge du grand orgue !

« Je ne demande ni le ciel ni la terre, Si je peux seulement t’avoir." "Seigneur Jésus Christ, Ne me laisse jamais plus dans le malheur ! »

Le texte de Herzlich lieb hab ich dich, o Herr range ce choral  dans la catégorie du Sterbelied « chant sur la mort ». Ici le fidèle espère trouver dans la mort la paix et le repos. Avec confiance, il demande l'intercession de Jésus pour attendre la  résurrection. 

Programmation musicale

Dietrich Buxtehude (v.1637-1707)
Herzlich lieb hab ich dich, o Herr, BuxWV 41 (s.d. avant 1687) 1er verset "Herzlich lieb hab ich dich"
Collegium Vocale, Anima Eterna, direction Jos van Immerseel
Channel Classics CCS 7895-1

Dietrich Buxtehude (v.1637-1707)
Praeludium en sol mineur BuxWV 148
Olivier Vernet, orgue Bernard Aubertin de l'église Saint Denis de Viry Chatillon
Ligia Digital Lidi 0104007-93

Dietrich Buxtehude (v.1637-1707)
O fröhliche Stunden o herrlicher Tag BuxWV120 (1705 pour le mariage de Anton Winckler) (poème de Buxtehude)
Johannette Zomer, soprano, Orchestre Baroque d'Amsterdam, direction Ton Koopman
Challenge Records CC72244

Dietrich Buxtehude (v.1637-1707)
Klinget für freuden BuxWV 119a (1680 pour le mariage du Roi Charles XI de Suède) (poème de Buxtehude)
Bettina Pahn, Miriam Meyer, sopranos, Klaus Mertens, basse, Orchestre Baroque d'Amsterdam, direction Ton Koopman
Challenge Records CC72246

Dietrich Buxtehude (v.1637-1707)
Suite en Ut majeur BuxWV 230. Gigue
Simone Stella, clavecin d'après Johannes Ruckers (Anvers 1638)
Brilliant Classics 94312

Dietrich Buxtehude (v.1637-1707)
Herzlich lieb hab ich dich, o Herr, BuxWV 41 (s.d. avant 1687) 2ème verset "Es ist ja Herr"
Vox Luminis, direction Lionel Meunier, Ensemble Masques, direction Olivier Fortin
Alpha ALPHA287

Dietrich Buxtehude (v.1637-1707)
Herzlich lieb hab ich dich, o Herr, BuxWV 41 (s.d. avant 1687) 3ème verset "Ach Herr, laß dein’ lieb’ Engelein"
Vox Luminis, direction Lionel Meunier, Ensemble Masques, direction Olivier Fortin
Alpha ALPHA287

L'équipe de l'émission :