Musicopolis
Magazine
Vendredi 22 octobre 2021
24 min

Suzanne Giraud, l'itinéraire d'une compositrice

Retour sur le parcours de la grande compositrice française, Suzanne Giraud dans Musicopolis par Anne-Charlotte Rémond.

Suzanne Giraud, l'itinéraire d'une compositrice
Suzanne Giraud (née en 1958) avec Kornilios Michailidis, Pascal Quignard, la Maîtrise et l'Orchestre Philharmonique de Radio France, le 19 octobre 2019., © Laurent Feller/Wikimédia

De Strasbourg à Paris, de la littérature à la composition...

Chez Suzanne Giraud, née en 1958, et élevée à Strasbourg par des parents professeurs d'allemand et musiciens amateurs, la musique est un élément naturel, elle est dans l'air, dans les vibrations de la maison. Les générations précédentes ont également fait de la musique, notamment toute une lignée d'instituteurs, côté maternel, qui de par leur fonction, jouaient de l'orgue à l'église. Mais aucun n'a pu devenir professionnel, en raison de l'adage : "la musique ne nourrit pas son homme !". Son père, lui, joue du piano, plusieurs heures par jour. La petite fille entend Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Chopin. Ce qu'elle préfère, c'est Mozart, sans aucun doute possible ! Lorsqu'elle est malade, son père laisse l'électrophone près de son lit, et elle écoute encore et encore…Très tôt, Suzanne Giraud commence les leçons de piano.  Bientôt elle va entrer au Conservatoire de Strasbourg. Solfège, piano, violon, alto, écriture. Elle est douée, elle est insatiable de musique, toujours prête à découvrir nouvelles musiques et nouvelles matières musicales. Elle est aussi insatiable de littérature. D'ailleurs, elle écrit, des histoires, des poèmes, des journaux.
Elle enseigne très tôt, dans une Maison des jeunes et de la culture, puis au Conservatoire de Strasbourg ; elle a l'habitude de l'enseignement, et de s'occuper de jeunes, en tant qu'aînée de fratrie et d'une palanquée de jeunes cousins…  En 1977, elle décide de se présenter au Conservatoire de Paris, en analyse, en harmonie et contrepoint. Elle est impressionnée par la ville de Paris plus que par le conservatoire, où elle retrouve des épreuves familières. Elle réussit le concours d'entrée, elle fait des allers et retours entre Paris et Strasbourg, un nouveau monde s’ouvre à elle, celui de la composition. Son chemin la mènera à des institutions aussi prestigieuse que variée : la Villa Médicis, le GRM ou encore l'Ircam...

Programmation musicale

Suzanne Giraud
Qu'as-tu vu dans le vaste monde
Alla breve. L'intégrale
Mardi 1er janvier 2002
Interview de David  Herschel

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Suzanne Giraud (née en 1958)
Qu'as-tu vu dans le vaste monde (2002) sur un poème de Meslin de Saint-Gelais
Pierre Gillet, trompette, Vincent Le Texier, baryton, Ensemble Ars Nova, direction Philippe Nahon
Bande INA

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Symphonie n°40 en sol mineur K 550 (1788) I. Allegro molto
Orchestre de Pittsburgh, direction Fritz Reiner
Sony 1907593677209

Interview de Suzanne Giraud par Cécile Gilly en 2007 sur France Culture, dans la série "Miniatures"

Suzanne Giraud (née en 1958)
Terre-Essor (1984)
Nouvel orchestre philharmonique de Radio France, direction Michel Tabachnik (enregistrement 1987)

Suzanne Giraud (née en 1958)
Le Rouge des Profondeurs (1991)
Ensemble TM+, direction Laurent Cuniot (enregistrement à Radio France le 14 mai 1991)

Suzanne Giraud (née en 1958)
Envoûtements III pour voix, clarinette et percussions (1997) poème de Jeremy Drake
Sylvie Sullé, mezzo-soprano, Ensemble Accroche-Note
MFA Radio France
MFA 216037

Suzanne Giraud (née en 1958) / Edgar Allan Poe
To one in paradise (1999) chant funèbre pour mezzo-soprano et orchestre, poème d'Edgar Allan Poe
Sylvie Sullé, mezzo-soprano, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Laurent Cuniot
MFA Radio France
MFA 216037

Suzanne Giraud (née en 1958) avec Dominique Fernandez
Caravaggio (2008-2012) Scène 13
Choeurs de l'Opéra de Metz, direction Jean-Pierre Aniorte (enregistrement Metz 2012)

Suzanne Giraud (née en 1958)
Envoûtements IV pour quatuor à cordes (1997) Quatuor Arditti
MFA Radio France
MFA 216037

Suzanne Giraud (née en 1958) // Edgar Allan Poe
To one in paradise (1999) chant funèbre pour mezzo-soprano et orchestre, poème d'Edgar Allan Poe
Sylvie Sullé, mezzo-soprano, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Laurent Cuniot
MFA Radio France
MFA 216037

L'équipe de l'émission :