Musicopolis
Magazine
Jeudi 10 septembre 2020
25 min

Schumann à Vienne

Schumann s'installe à Vienne en 1838. De ce court séjour, il retiendra la beauté de la ville, sa culture, son Opéra, et aussi l'ennui administratif ! Mais il lui donnera un bel hommage avec son Carnaval de Vienne pour piano.

Schumann à Vienne
Portrait de Robert Schumann (1810-1856) par Carl Jaeger, © Hulton Archive/Getty Images

Chercher fortune à Vienne

C'est par amour que Schumann part à Vienne. Confronté à l'interdiction de Friedrich Wieck d'épouser sa fille Clara à moins d'avoir une situation plus stable, Schumann vient dans la capitale autrichienne dans le but d’y installer la revue qu’il dirige.

En effet, depuis son accident qui lui interdit définitivement de jouer du piano, et insatisfait des maigres revenus de journaliste et de directeur de revue, il cherche à se faire connaître hors du cercle trop restreint de ses quelques admirateurs. Mais les lenteurs de l'administration, une atmosphère trop frivole, et enfin la mort de son frère écourteront son séjour.

Rencontres musicales

Mais si son séjour à Vienne est un échec professionnel, Schumann se console non seulement avec le cadre splendide de la ville, mais aussi par ses rencontres. Enchanté par l'Opéra de la ville, il rencontre le frère de Schubert (qui lui donne accès à ses oeuvres non publiées alors), mais aussi des poètes reconnus en leur temps (Lenau, Grillparzer...), ou le fils de Mozart, et il visite la tombe de Beethoven.

En butte au conservatisme politique de Vienne, Schumann composera l'une de ses plus célèbres pièces, le Carnaval de Vienne pour piano, pied de nez aux autorités où il va jusqu'à y insérer La Marseillaise. C'est là le legs le plus précieux que Schumann laissera à cette ville où il ne s'est jamais vraiment senti chez lui.

Programmation musicale

Robert Schumann (1810-1856)
Carnaval op 9 (1834-35) I. Préambule Nelson Freire, piano
Decca 473902-2

Robert Schumann (1810-1856)Fata Morgana (Albumblätter op.124 n°14) (Vienne, 12 novembre 1838)
Claire Désert, piano
Mirare MIR 115

Robert Schumann (1810-1856)Sonate en sol mineur op 22 (nouveau finale mi-décembre 1838)
Grigori Sokolov, piano
Melodiya MEL CD 10 02078

Sigismond Thalberg (1812-1871)Concerto en fa mineur op 5 (1829-30) III. Rondo Howard Shelley, piano et direction, Orchestre de Tasmanie
Hypérion CDA67915

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)Les Noces de Figaro (1786) Acte I. Air de Figaro "Non più andrai farfallone amoroso" Lorenzo Regazzo, baryton, Concerto Köln, direction René Jacobs
Harmonia Mundi HMC 801818.20

Franz Xaver Mozart (1791-1844)Concerto n°2 en mi bémol majeur op 25 (1818) II. Andante espressivo Sebastian Knauer, piano, Orchestre de chambre néerlandais, direction Philippe Entremont
Berlin Classics 0017042 BC

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pour piano n°23 en fa mineur op 57 "Appassionata" (1804-05) I. Allegro assai Maria Grinberg, piano
Scribendum SC814/1i

Franz Schubert (1797-1828)
Symphonie n°9 en ut majeur D 944 (1828) II. Andante con moto Philharmonie Royale Flamande, direction Philippe Herreweghe
Pentatone PTC 5186 3

Franz Schubert (1797-1828)Symphonie n°9 en ut majeur D 944 (1828) IV. Allegro vivace
Philharmonie Royale Flamande, direction Philippe Herreweghe
Pentatone PTC 5186 3

Robert Schumann (1810-1856)Carnaval de Vienne (1838) IV. Intermezzo Arturo Benedetti-Michelangeli, piano (enregistré à Londres en 1957)
Warner 0825646154883/4

Robert Schumann (1810-1856)Carnaval de Vienne (1838) V. Finale Arturo Benedetti-Michelangeli, piano (enregistré à Londres en 1957)
Warner 0825646154883/4

L'équipe de l'émission :