Musicopolis
Magazine
Jeudi 21 mai 2020
25 min

Saint-Pétersbourg, 1869-1887 : Le Prince Igor de Borodine

Quand Vladimir Stassov fait connaître à Borodine "Le Dit de la Campagne d'Igor", un poème épique du XIIe siècle, ce dernier se lance dans la composition d'un opéra. Opéra sur lequel il travaillera dix-huit ans, le laissant inachevé - et pourtant profondément riche.

Saint-Pétersbourg, 1869-1887 : Le Prince Igor de Borodine
Couverture de la partition du Prince Igor, de Borodine, © Getty / Apic

Voyage dans la Russie d'antan

Le livret oppose deux peuples, les Russes civilisés menés par Igor, et les Polovtsiens, orientaux et nomades. Référence discrète à l'histoire contemporaine, où les tsars mènent une politique de conquête sur les peuples d'Asie. Dans l'opéra, les Polovtsiens essaient d'envahir la Russie, et Igor se doit de partir en campagne pour sauver son pays. Il est battu, et il se retrouve prisonnier dans le camp de son ennemi Kontchak. L'occasion pour Borodine de faire entendre des danses orientales, exotiques et sensuelles.

"Mais pourrais-je mener ma tâche jusqu'au bout ? Bah ! Comme on dit ici "celui qui a peur du loup ne va pas dans les bois !" Alors, j'essaierai."

Médecin et chimiste, Borodine n'a jamais fait de la composition son activité principale : dès lors, écrire un opéra est une gageure. Il se lance pourtant dans ce travail de titan, alternant moments de création et phases de découragement. 

"J'ai déjà écrit une grande marche Polovtsienne, un air pour Jaroslavna, la complainte de Jaroslavna au dernier acte, un petit choeur de femmes au camp des Polovtsi, des danses orientales. J'ai réuni de nombreux matériaux, j'ai terminé plusieurs numéros. Mais quand aurai-je fini ? Je l'ignore. Mon seul espoir est l'été.

Le 10 juin 1876, Borodine écrit à une amie : "Compositeur recherchant l'incognito, je suis gêné pour avouer mon activité musicale. Pour moi, c'est un repos, un passe-temps qui me distrait de mon activité principale, le professorat. J'aime ma profession et ma science. J'aime l'Académie et mes élèves. Mon enseignement présente un caractère pratique et par cela même me prend beaucoup de temps. J'ai à cœur les intérêts de l'Académie. Si, d'une part, je désire finir mon oeuvre, d'autre part je crains de m'en occuper trop assidûment et je jeter un mauvais reflet sur mes travaux scientifiques. Mais aujourd'hui, après l'exécution du chœur d'Igor, le public sait que je compose un opéra. Il n'y a plus de quoi me cacher et d'avoir honte. Je me trouve dans la situation d'une fille qui a perdu son innocence et par cela même s'est acquis un certain genre de liberté ; aujourd'hui bon gré mal gré, il me faudra terminer cet ouvrage". 

Programmation musicale

Alexandre Borodine (1833-1887)
Prince Igor (1869-87) Ouverture (élaboration et orchestration Glazounov)
Orchestre du Théâtre Kirov, direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte I. n°12. Danses Polovtsiennes
Choeur Orchestre du Théâtre Kirov
Direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte II. Sc 2. Arioso de Iaroslavna (Orchestration Rimsky-Korsakov)
Galina Gortchakova, soprano, Orchestre du Kirov de St Petersbourg
Direction Valery Gergiev
Philips 442 537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte I. Cavatine de Konchakovna (Orchestration Borodine)
Olga Borodina, Konchakovna, Choeur et Orchestre du Théâtre Kirov
Direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte III. Trio Konchakovna, Vladimir, Igor (Glazounov et Borodine sur des éléments venus de Mlada)
Olga Borodina, alto, Konchakovna, Gegam Grigorian, ténor, Vladimir, Mikhail Kit, basse, Igor
Orchestre du Théâtre Kirov
Direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte I. n°2. Choeur des jeunes filles Polovtsiennes (Orchestration Rimsky-Korsakov)
Choeur Orchestre du Théâtre Kirov
Direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte III. N° 18 Marche Polovtsienne (Orchestration Rimsky-Korsakov)
Choeur et Orchestre du Théâtre Kirov
Direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte IV. Complainte de Iaroslavna (Orchestration Borodine)
Galina Gortchakova, soprano
Orchestre du Kirov de St Petersbourg
Direction Valery Gergiev
Philips 442 537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Prologue. Introduction Choeur d'action de grâces (Orchestration Borodine) (déplacé ensuite dans le Prologue)
Choeur et Orchestre du Théâtre Kirov
Direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte I. N°8 Air d'Igor (Orchestration Rimsky-Korsakov)
Mikhail Kit, basse, Igor, Orchestre du Kirov de St Petersbourg
Direction Valery Gergiev
Philips 442 537-2

Alexandre Borodine
Prince Igor (1869-87) Acte I. n°12. Danses Polovtsiennes (Orchestration Borodine)
Choeur Orchestre du Théâtre Kirov
Direction Valery Gergiev
Philips 442537-2

L'équipe de l'émission :