Musicopolis
Magazine
Mardi 14 septembre 2021
25 min

Rebel et Francoeur, composer à deux

Retour en musique sur les deux petits trublions à cordes de l’époque Louis XIV, le duo lyrique, « les siamois de la musique » : François Rebel et François Francoeur !

Rebel et Francoeur, composer à deux
Portrait présumé de François Francoeur (1698-1787), Peinture de Lucas Auger (1685-1765), © Domaine Public / Wikimédia

François et François, un nom, quatre mains

François Rebel et François Francoeur étaient tous deux destinés à faire de la musique et plus encore de la musique à deux. En effet, tous deux sont nés dans des familles de musiciens au sein lesquelles ils entament leur formation. A deux, ils formeront un duo imparable qui dirigera les plus grandes institutions musicales de Louis XIV en plus de composer des opéras à quatre mains, leur surnom "les  frères siamois de la musique", était donc bien approprié.
François Rebel est le fils de Jean-Fery Rebel, violoniste, claveciniste, chef d’orchestre et compositeur, élève de Lully. Violoniste, chef de l’Orchestre de l’Opéra et des 24 violons ainsi que compositeur de la chambre du Roi, un CV à faire pâlir ! Mais le jeune François Rebel bénéficie des conseils avisés de sa tante chanteuse, ordinaire de la chambre du roi et de son oncle surintendant de la musique du Roi. Mais son camarade François Francoeur n’a rien à lui envier, il est le fils de Joseph Francoeur contrebassiste dans l’Orchestre de l’Opéra et dans les 24 Violons. Il est également petit-fils d’un violon du duc D’Orléans et son frère est aussi violoniste et compositeur  au sein des mêmes institutions. Les deux amis étaient donc... destinés !

Des « petits violons » à Pirame et Thisbé

Surnommés dès le plus jeune âge, les « petits violons », les deux compères en plus de pratiquer leur art au sein des instructions familiales, composent. En effet, en dehors du recueil de sonates de Francoeur publié à l'âge de ses 22 ans, au long de leur carrière toutes leurs œuvres seront communes ! Après un voyage marquant à Prague et à Vienne leur premier Opéra, Pirame et Thisbé est présenté à l’Académie Royale de musique avec beaucoup de succès. Après cette réussite, les deux jeunes prodiges vont continuer leur carrière de composition lyrique, en signant toujours leurs morceaux de leurs deux noms. S’il est difficile de savoir qui faisait quoi sur chaque morceau, tant ils étaient secrets sur ce sujet, certains indices peuvent éclaircir les coulisses de la composition. Malgré leur longue collaboration et leur solide amitié, leur parcours ne fût pas tranquille et jonché de nombreux rebondissements...

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation musicale 

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
Scanderberg (1735) Ouverture Les Paladins, direction Jérôme Corréas
naïve OP 30532

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
Suites de Symphonies Forlanes
 Ensemble Les Surprises, direction Louis-Noël Bestion de Camboulas
Ambronay AMY050

Jean-Marie Leclair (1697-1764)
Sonate en mi mineur pour 2 violons III. Presto
Chouchane Siranossian, Rudiger Lotter, violons
Oehms Classics OC 885

François Francoeur (1698-1787)
Sonate pour violon et basse continue n°6 en sol mineur (1720) V. Rondeau
Anaïs Chen, violon, Daniel Rosin, violoncelle, María González, clavecin passacaille
1021

Johann Joseph Fux (1660-1741)
Te Deum en Ut majeur K 270
Choeur de Chambre de Vienne, Il Giardino Armonico, direction Giovanni Antonini
ORF CD346

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
Scanderberg (1735) Acte IV. Sc 5. Splendete, luci belle
 Isabelle Desrochers, soprano, Ensemble Ausonia
Alpha 076

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
Pirame et Thisbé (1726) Acte IV. Sc 4. Zoroastre et choeur
 Choeur de l'Académie Baroque, Ensemble Stradivaria, direction Daniel Cuiller
Mirare MIR 058

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
Pirame et Thisbé (1726) Acte V. Sc 3. Thisbé, Pirame mourant
Choeur de l'Académie Baroque, Ensemble Stradivaria, direction Daniel Cuiller
Mirare MIR 058

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
Tarsis et Zélie (1728) Acte I. Sc 3. Vole de victoire en victoire
Isabelle Desrochers, soprano, Ensemble Ausonia
Alpha 076

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
Suites de Symphonies. Prélude
Ensemble Les Surprises, direction Louis-Noël Bestion de Camboulas
Ambronay AMY050

François Rebel (1701-1775) et François Francoeur (1698-1787)
 Le Ballet de la Paix (1738) Duo "Que les vents les plus doux"
Juliette Perret, dessus, Etienne Bazola, basse-taille, Ensemble Les Surprises, direction Juliette Guignard
Ambronay AMY303

L'équipe de l'émission :