Musicopolis
Magazine
Mercredi 26 février 2020
25 min

Paris, 2016 : Le Concerto pour violoncelle de Michel Legrand

Un mélange très personnel de lyrisme et de rythme, c'est la musique de Michel Legrand ! Un concerto pour violoncelle qu'il a composé en 2012 à l'intention d'Henri Demarquette. Une grande première pour ce jeune compositeur qui affirme cette année-là "je suis dans mes 80 rugissants !"

Paris, 2016 : Le Concerto pour violoncelle de Michel Legrand
Michel Legrand à Londres, le 17 février 1975. , © Michael Putland/Getty Images

Embrasser une carrière de symphoniste... à 80 ans

L'auditorium de Radio France est en mode studio d'enregistrement. Les micros ont été installés depuis le matin, et les ingénieurs du son sont en cabine. L'orchestre Philharmonique est installé sur le plateau, son chef Mikko Franck lève d'abord un sourcil en direction du violoncelliste Henri Demarquette, puis sa baguette ; et après avoir embrassé du regard tout l'orchestre, il donne le départ…

"Je voulais réussir en tout." Michel Legrand

Michel Legrand commence à 80 ans une carrière de symphoniste, mais après avoir vécu plusieurs autres carrières. Quoiqu'il n'aime pas beaucoup ce mot "carrière" ; il préfère "itinéraire", bien plus juste lorsqu'on a comme lui, vécu comme des tranches de vie successives, et différentes, même si toutes bien sûr avaient comme objet principal la musique. Et s'il a pu passer par différentes spécialités, c'est qu'au départ, il avait acquis au Conservatoire un très solide bagage musical.

Durant ses études au Conservatoire, Michel Legrand apprend la fugue, le contrepoint, l'accompagnement, l'orchestration, le piano. Mais il fréquente d'autres classes, parfois en clandestin. C'est ainsi qu'il apprend, peu ou prou guitare, violon, violoncelle, flûte, ou trombone. "J'en joue mal, dit-il, mais je sais bien comment en jouer ! C'est pourquoi je suis devenu un orchestrateur très fort." En effet, à sa sortie du Conservatoire en 1951 (il a 19 ans), se pose la question de la voie dans laquelle se lancer. "Je voulais réussir en tout, déclare-t-il. Je voulais être pianiste, écrire des symphonies, des ballets, des scores de films, des chansons. Je voulais tout faire, jouer, composer, orchestrer. J'ai été engagé par Henri Salvador qui cherchait un pianiste. J'ai commencé à faire aussi ses orchestrations. Comme dans ce métier le téléphone arabe va très vite, je suis devenu un orchestrateur très demandé."

Programmation musicale

Michel Legrand (1932-2019)
Concerto pour violoncelle (2012) Premier mouvement
Henri Demarquette, violoncelle, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Mikko Franck
SONY 88985393722

Michel Legrand (1932-2019)
Concerto pour violoncelle (2012) Deuxième mouvement
Henri Demarquette, violoncelle, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Mikko Franck
SONY 88985393722

Michel Legrand (1932-2019)
Concerto pour violoncelle (2012) Troisième mouvement
Henri Demarquette, violoncelle, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Mikko Franck
SONY 88985393722

Michel Legrand (1932-2019)
Concerto pour violoncelle (2012) Sonate 1-2-3
Henri Demarquette, violoncelle, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Mikko Franck
SONY 88985393722

Michel Legrand (1932-2019)
Concerto pour violoncelle (2012) La plus que lente
Henri Demarquette, violoncelle, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Mikko Franck
SONY 88985393722

L'équipe de l'émission :