Musicopolis
Magazine
Vendredi 6 mars 2020
25 min

Paris, 1971 : "L'Eternel Féminin" d'Yvonne Desportes

Il y a peu de renseignements disponibles sur Yvonne Desportes, pas encore de biographie détaillée, et pour ainsi dire pas de disques. Heureusement, l'INA conserve un certain nombre de ses créations, réalisées comme commandes de la Radio... C'est le cas de sa Symphonie n°3 "L’Eternel Féminin".

Paris, 1971 : "L'Eternel Féminin" d'Yvonne Desportes
Photo d'illustration , © Yusuke Murata

Un hymne pour toutes les femmes 

La Maison de la Radio n'est pas encore bien vieille en 1971 : elle a été inaugurée voici 8 ans. Elle est habitée par l'ORTF. Malgré plusieurs changements de noms, la radio a toujours pour but de divertir, cultiver et éduquer. Sur le plan musical, elle remplit cette fonction grâce aux diffusions de disques et plus encore grâce aux enregistrements d’œuvres spécialement réalisés dans ses locaux. Elle dispose alors de nombreux studios spécialement dédiés à la musique, et notamment deux qui ont la taille suffisante pour accueillir un orchestre. Le Studio 104 est une véritable salle de concert, tandis que le studio 103 est un vaste espace vide dans lequel on peut placer n'importe quel ensemble pour les répétitions et les enregistrements. C'est là que le 8 avril 1971, l'Orchestre National de l'ORTF est réuni sous la baguette de Georges Tzipine pour interpréter trois pièces : de Mendelssohn, Roussel, et Desportes. 

La compositrice ne cherche pas à faire oeuvre d’ethnomusicologue, elle veut tout simplement célébrer "l'éternel féminin", et elle se sert de caractéristiques musicales assez générales pour pouvoir exprimer toute la diversité des cultures avec sa propre voix.

"J'ai pensé a faire une symphonie sur quatre femmes de couleurs qui seraient quatre mouvements de la symphonie. J'ai cherché, je me suis documenté sur le folklore des pays et je m'en suis inspiré pour faire une musique personnelle, en m'inspirant des musiques traditionnelles, du point de vue rythmique, au niveau des gammes, des tonalités. Yvonne Desportes à la radio le 8 avril 1971. 

Yvonne Desportes
Yvonne Desportes , © Wikipedia

Découvrez la création de la Symphonie n°3 "L'Eternel Féminin"

À ÉCOUTER

Enregistrement radiophonique de la création de la Symphonie n°3 "L’Éternel Féminin"' d'Yvonne Desportes en 1971.

Archive INA inédite.  
Orchestre National de l'ORTF, direction Georges Tzipine (enregistré à la Radio le 8 avril 1971)

Programmation musicale

Yvonne Desportes (1907-1993)
Symphonie n°3 "L’Éternel Féminin" (1969) I. La femme jaune
Orchestre National de l'ORTF, direction Georges Tzipine
(enregistré à la Radio le 8 avril 1971)

Yvonne Desportes (1907-1993)
Symphonie n°3 "L'Eternel Féminin" (1969) II. La femme peau rouge
Orchestre National de l'ORTF, direction Georges Tzipine
(enregistré à la Radio le 8 avril 1971)

Yvonne Desportes (1907-1993)
Symphonie n°3 "L'Eternel Féminin" (1969) III. La femme blanche
Orchestre National de l'ORTF, direction Georges Tzipine
(enregistré à la Radio le 8 avril 1971)

Yvonne Desportes (1907-1993)
Symphonie n°3 "L'Eternel Féminin" (1969) IV. La femme noire
Orchestre National de l'ORTF, direction Georges Tzipine
(enregistré à la Radio le 8 avril 1971)

L'équipe de l'émission :