Musicopolis
Magazine
Mardi 4 février 2020
25 min

Paris, 1945 : Les Poèmes de la Pléiade de Jacques Leguerney

A la découverte de Jacques Leguerney (1906-1997), musicien autodidacte, méconnu et de talent. Il fut proche de Francis Poulenc, des chanteurs Pierre Bernac et Gérard Souzay, Jacqueline Bonneau... C'est à ces deux derniers qu'il a destiné les mélodies sur des poèmes de Ronsard qu'il écrit en 1945.

Paris, 1945 : Les Poèmes de la Pléiade de Jacques Leguerney
Pierre de Ronsard et Cassandre Salviatti (1552), © Apic / Getty Images

C'est le 17 mai 1945 que paraît dans le journal Gavroche un article intitulé "A travers chants". Le signataire Jacques Le More, se félicite de la "floraison spontanée du chant français" de ce printemps, "après un hiver particulièrement rigoureux pour les voix".En deux semaines, , une dizaine de récitals, dont aucun ne fut indifférent ni médiocre, ont attesté la vitalité et la classe de l'école vocale française, tant des compositeurs que des interprètes. Si l'extraordinaire Savichna de Moussorgsky fut peut-être le point culminant de ce récital, les Trois Poèmes de Ronsard, de Jacques Leguerney, qui lui faisaient suite en première audition, ne sont pas à dédaigner, quoique presque aussi proches de Francis Poulenc (et du dernier Ravel) que Gérard Souzay l'est de Pierre Bernac."

Parmi les poèmes qu'il a mis en musique, Jacques Leguerney en a regroupé 32 sous le titre générique de Poèmes de la Pléiade, avec des mélodies écrites de 1928 à 1954, beaucoup de Ronsard, et d'autres poètes. Si Jacques Leguerney a une prédilection pour les poésies de la Renaissance, c'est aussi parce que ce sont des textes concis, et explicites. Une fois qu'il s'empare d'un poème, la musique s'impose à lui, elle ne pourrait pas être différente, et il compose conjointement les parties de chant et de piano. Sans avoir fait de grandes études de piano, il écrit pourtant, selon Pierre Bernac, des "mélodies de pianiste".

« Les Trois Poèmes de Ronsard, de Jacques Leguerney, qui lui faisaient suite en première audition, ne sont pas à dédaigner, quoique presque aussi proches de Francis Poulenc (et du dernier Ravel) que Gérard Souzay l'est de Pierre Bernac. » Jacques Le More

Jacques Leguerney (1906-1997)
Jacques Leguerney (1906-1997), © Succession Leguerney

Programmation musicale

  • Les archives de cette émission proviennent d'un entretien de Jacques Leguerney au micro de François Hudry (France Musique, émission "les mots et les notes", 29 novembre 1996).

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 2ème recueil. A son page (1944) Poème de Ronsard
Gérard Souzay, baryton, Jacqueline Bonneau, piano
(enregistrement 19 mars 1954)

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 2ème recueil. Ma douce jouvence est passée (1943) Poème de Ronsard
Gérard Souzay, baryton, Jacqueline Bonneau, piano
(enregistrement 19 mars 1954)

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 1er recueil. Bel aubépin (1943) Poème de Ronsard
Danielle Borst, soprano, Mary Dibbern, piano
Claves CD 50-9618

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 1er recueil. Si mille oeillets (1943) Poème de Ronsard
Didier Henry, baryton, Angeline Pondepeyre, piano
Maguelone MAG 519.232

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 8ème recueil. Avril (1928) Poème de Belleau
Danielle Borst, soprano, Mary Dibbern, piano
Claves CD 50-9618

Jacques Leguerney (1906-1997)
Sonatine pour violon et piano. 1er mouvement
Michel Chauveton, violon, Jean-Michel Damase, piano
Presbytère production

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 5ème recueil. Villanelle (1945) Poème de Desportes Didier Henry, baryton, Angeline Pondepeyre, piano
Maguelone MAG 519.232

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 1er recueil. Genièvres hérissés (1943) Poème de Ronsard
Danielle Borst, soprano, Mary Dibbern, piano
Claves CD 50-9618

Jacques Leguerney (1906-1997)
La Solitude (1950) Corine (Poème de Théophile de Viau)
Didier Henry, baryton, Angeline Pondepeyre, piano
Maguelone MAG 519.232

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 6ème recueil. L'Insouciant (1947) Poème de Ronsard
Didier Henry, baryton, Angeline Pondepeyre, piano
Maguelone MAG 519.232

Jacques Leguerney (1906-1997)
Poèmes de la Pléiade. 4ème recueil. Comme un qui s'est perdu (1944) Poème de Jodelle
Didier Henry, baryton, Angeline Pondepeyre, piano
Maguelone MAG 519.232

L'équipe de l'émission :