Musicopolis
Magazine
Mercredi 24 mars 2021
24 min

Napoléon. La bande-son de l'Empire

La musique fut un élément important dans la vie de Napoléon. Qu'il l'apprécie pour elle-même ou qu'il s'en serve comme propagande politique, l'Empereur a réuni autour de lui de nombreux musiciens et compositeurs qui l'accompagnèrent tout au long de son règne.

Napoléon. La bande-son de l'Empire
Napoléon à la Passe de Saint-Bernard. Peinture de Jacques-Louis David, © Fine Art/VCG Wilson/Corbis Historical via Getty Images

Les goûts de l'Empereur

D'après ce qu'en disent ses contemporains, Napoléon est extrêmement sensible à la musique. En particulier la musique vocale italienne (Paisiello fut son compositeur fêtiche). Un goût qui lui vient sans doute de la proximité de sa Corse natale avec l'Italie. Gravitent autour de lui nombre de chanteurs et chanteuses (la contralto Grassini, le castrat Crescentini), de maîtres de chapelle (Lesueur, Paër...) et de compositeurs, récompensés moins pour avoir plu à l'Empereur que pour avoir composé des oeuvres servant au mieux sa personne.

Programmation musicale

Jean-François Lesueur (1760-1837)Tu es Petrus (1804)
Choeur et Orchestre de la Cappella de Saint Petersbourg, direction Vladislav Tchernouchenko
Schwann-Koch SCHW 3-1208-2

Jean-François Lesueur (1760-1837)Marche du sacre de Napoléon 1er (1804)
Musique des Gardiens de la Paix, direction Louis Tillet
Calliope CAL 9575

Giovanni Paisiello (1740-1816)Messe pour le sacre de Napoléon 1er (1804) II. Gloria
Choeur et Orchestre de la Cappella de Saint Petersbourg, direction Vladislav Tchernouchenko
Schwann-Koch SCHW 3-1208-2

Nicolas Roze (1745-1819)Vivat in aeternum pour grand orchestre, cuivres et percussions (1804)
Ensemble de cuivres Guy Touvron, Choeur et Orchestre de la Cappella de Saint Petersbourg, direction Vladislav Tchernouchenko
Schwann-Koch SCHW 3-1208-2

Giovanni Paisiello (1740-1816)La Molinara (1788) Acte III. Air de Rachelina "Nel cor più non mi sento"
Joan Sutherland, soprano, Philomusica de Londres, direction Granville Jones
Decca 475 6302

Giovanni Paisiello (1740-1816)Il rè Teodoro in Venezia (1784) Acte I. Sc 1. Lisetta, Teodoro, Taddeo, Gafforio "Signor conte son qua lesta"
Cecilia Fusco (Lisetta), Sesto Bruscantini (Teodoro), Paolo Pedani (Taddeo), Florindo Andreolli (Gafforio), I virtuosi di Roma, direction Renato Fasano
Andromeda ANDRCD 5153 (enrt 1962)

Niccolò Zingarelli (1752-1837)Pirro re d'Epiro (1791) Air de Pirro "Cara negl'occhi tuoi"
Ann Halleberg (mezzo-soprano), Stile Galante, direction Stefano Aresi
Glossa GCD923505

Ferdinando Paër (1771-1839)La Passione di Gesu Christo (1810) Air de Nicodème "Tutte la donna forte"
Enea Scala (ténor), Orchestre de Padoue et de Vénétie, direction Sergio Balestracci
CPO7776982

Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817)Joseph (créé à l'Opéra Comique le 17 février 1807) Acte II. Jacob, Joseph, Benjamin "O mon Joseph"
Frédéric Vassar (Jacob), Laurence Dale (Joseph), Brigitte Lafon (Benjamin), Sinfonietta de Picardie, direction Claude Bardon
Le Chant du Monde LDC 278963/64

Gaspare Spontini (1774-1851)La Vestale (1805-1807) Acte I. Choeur "De lauriers couvrons les chemins"
Choeur et Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan, direction Riccardo Muti
SONY 88697527302

Gaspare Spontini (1774-1851)La Vestale (1805-1807) Acte II. Finale. Choeur. "De son front que la honte accable"
Jacques Marsn (le Pontife), Michelle Le Bris (Julia), Choeur de L'ORTF, Orchestre Lyrique de L'ORTF, direction Roger Norrington (enregistré en avril 1975)
Enregistrement INA Media Pro

Pour en savoir plus : le livre de Dimitri Casali, Napoléon. Dans l'intimité d'un règne. Editions Larousse

L'équipe de l'émission :