Musicopolis
Magazine
Vendredi 8 octobre 2021
24 min

Moussorgski, Boris Godounov, l'opéra d'une vie

C'est un cas à peu près unique dans l'histoire de la musique : la musique d'un compositeur coupée, réorchestrée, transformée, en un mot bidouillée ! Voici l'histoire de l'opéra Boris Godounov.

Moussorgski, Boris Godounov, l'opéra d'une vie
L'opéra 'Boris Godounov' joué à Orange, lors du festival 'Nuits d'été', en 1994, dans le Vaucluse, France. (Photo de Jean-Marc Zaorski), © Getty / Jean-Marc Zaorski/Gamma-Rapho

Boris Godounov et ses nombreuses réécritures

Comment a-t-il été possible qu'autant de bidouillages soient réalisés sur l'opéra de Moussorgski ? Une explication qu’on peut imaginer, c'est que Moussorgski était considéré comme un musicien amateur, un dilettante, non professionnel ; puisqu'il n'avait pas fait les traditionnelles études d'écriture musicale, donc toutes ses innovations pouvaient être considérées comme des maladresses, des erreurs ou des hasards… Il n'y avait donc qu'un pas pour que des musiciens bien intentionnés se plongent dans la partition et en enlèvent tout ce qui pouvait ressortir. Rimski-Korsakov le premier s'est attelé à la tâche, puis d'autres, Melngailis, Goossens, et encore Ippolitov-Ivanov et Chostakovitch et Rathaus.  La dernière révision date de 1953.

Moussorgski et l’opéra

Moussorgski découvre le sujet de son opéra grâce à son ami Vladimir Nikolski, professeur d'histoire et de lettres qui lui fait lire la pièce de Pouchkine sur le tsar Boris. En 1868 (Moussorgski a alors 31 ans), il se met à l'écriture du livret, à partir des vingt-trois scènes de la pièce de Pouchkine ; il condense l'histoire en sept scènes, dont l'une est inventée par lui, la plus célèbre, la scène du couronnement. En octobre 68, il commence la composition, qu'il achève en décembre 1869. C'est rapide si on considère qu'il y a là trois heures de musique, que Moussorgski a un emploi dans l'administration des Eaux et Forêts et qu'il y travaille tous les matins. Ayant achevé et orchestré son opéra dans la fièvre en décembre 1869, Moussorgski le présente au Comité de lecture des Théâtres Impériaux ; c'est un passage obligé s'il veut pouvoir être représenté au Théâtre Mariinsky de Saint Petersbourg. Le Comité ne rend sa décision qu'en février 1871 (plus d'un an après la fin de la composition), la réponse est négative. Après le refus du Comité de lecture, Moussorgski, bien que ce soit un coup dur pour lui, se remet au travail pour essayer de coller aux desiderata des Théâtres impériaux. Il passe un peu plus d'un an sur cette nouvelle mouture, qui sera la version définitive. Il termine en juin 1872 et tout de suite, il présente son nouvel opéra au Comité de lecture. Le 29 octobre Boris Godounov II est refusé. Un an plus tard, en 73, alors même que l'ouvrage a été refusé, 3 tableaux sont joués au théâtre Mariinsky, au bénéfice du chanteur Gennady Kondratiev. En effet, les chanteurs ont alors le droit de donner parfois des concerts à bénéfice, au cours desquels ils sont plus libres de choisir leur programme. C'est un grand succès. Des voix s'élèvent contre le diktat du refus de la part du théâtre, et c'est une chanteuse Julia Platonova, qui va faire bouger les choses : elle déclare au directeur du théâtre Mariinsky que si on ne joue pas Boris lors de son concert à bénéfice, elle rompra son contrat ! Le directeur cède, à la création le 27 janvier 1874, le succès de Boris Godounov est immense, mais il ne va pas durer...

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation musicale

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Prologue Sc.2 "Longue vie au tsar Boris Feodorovich"
Choeur de la Radio d'URSS, Orchestre Symphonique de la Radio Télévision Russe, direction Vladimir Fedosseiev  
Philips 412281-2 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1869). Sc 3. Air de Pimène "Encore un dernier récit"
Mika Kares, basse, Orchestre Symphonique de Göteborg, direction Kent Nagano  
BIS2320 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1869) Sc 5. Dans les appartements du Kremlin. La leçon de géographie de Fiodor. Xenia et Fiodor
Hanna Husahr, Xenia, Johanna Rudstrom, Fiodor, Orchestre Symphonique de Göteborg, direction Kent Nagano  
BIS2320 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1869) Sc 7. Mort de Boris
Johanna Rudstrom, Fiodor, Alexandre Tsymbalyuk, basse, Choeur de l'Opéra de Göteborg, Orchestre Symphonique de Göteborg, direction Kent Nagano  
BIS2320 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Acte III. Sc 2. Scène Marina Dimitri "O Prince je t'en conjure" Marjana Lipovsek, mezzosoprano, Sergei Larine, ténor, Orchestre Philharmonique de Berlin, direction Claudio Abbado
Sony S3K 58977 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Acte III. Scène Marina Rangoni
Marjana Lipovsek, mezzosoprano, Sergei Leiferkus, basse, Orchestre Philharmonique de Berlin, direction Claudio Abbado
Sony S3K 58977 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Prologue. Introduction
Orchestre Symphonique de la Radio Télévision Russe, direction Vladimir Fedosseiev  
Philips 412281-2 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Acte I. Sc 2. Air de Varlaam "Il arrive que dans la ville de Kazan"
Arthur Eisen, basse, Orchestre Symphonique de la Radio Télévision Russe, direction Vladimir Fedosseiev  
Philips 412281-2 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Acte II. Sc 1 (Scène des hallucinations de Boris, ou scène de l'horloge) "Assez je suffoque"
Alexandre Vedernikov, basse, Orchestre Symphonique de la Radio Télévision Russe, direction Vladimir Fedosseiev  
Philips 412281-2 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Acte IV. Sc 1. "Soit, votons, boyards" Choeur de la Radio d'URSS, Orchestre Symphonique de la Radio Télévision Russe, direction Vladimir Fedosseiev  
Philips 412281-2 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Acte IV. Sc 2 L'innocent "Coulez, coulez, larmes amères"
Yannis Sprogis, ténor, Choeur de la Radio d'URSS, Orchestre Symphonique de la Radio Télévision Russe, direction Vladimir Fedosseiev  
Philips 412281-2

Retrouvez les détails des projections de l'opéra dans le cinéma le plus proche de chez vous, ici.

L'équipe de l'émission :