Musicopolis
Magazine
Jeudi 12 décembre 2019
24 min

Moscou, 1945 : Création de la Symphonie n°5 de Sergeï Prokofiev

Le soir de la création le 13 janvier 1945 à Moscou, alors que Prokofiev s'apprête à donner le départ du premier mouvement, l'organisateur du concert entre sur scène pour tenir le public au courant de la progression de l'Armée Rouge vers Berlin. Au loin, une salve d'artillerie annonce la victoire...

Moscou, 1945 : Création de la Symphonie n°5 de Sergeï Prokofiev
"Plus de métal, plus d'armes !" Affiche de propagande russe (1941) de Nikolaï Mikhailovich (1908-1945) , © Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

Sviatoslav Richter se souvient de la création de la Symphonie n°5 de Prokofiev

Le 13 janvier 1945 est le jour où l'Armée Rouge, en route pour Berlin, franchit la Vistule, le fleuve qui coule au centre de la Pologne et la partage en deux. La veille au matin, une vaste opération, coordonnée de Moscou par Staline en personne, a été lancée sur deux fronts au Nord et au Sud de Varsovie. Tout de suite, c'est un succès pour les troupes soviétiques. Le soir même, a lieu un concert entièrement dédié à Prokofiev au Conservatoire de Moscou

"Il y avait là quelque chose de très significatif, comme un symbole, comme si ce moment avait marqué une ligne de partage dans les vies de chacune des personnes présentes, dont Prokofiev lui-même". Sviatoslav Richter

C'est le pianiste Sviatoslav Richter, assis au 3ème rang, qui raconte : "La grande salle était sans doute éclairée exactement comme d'habitude, mais lorsque Prokofiev est arrivé devant l'orchestre, la lumière a paru couler sur lui de quelque part au-dessus. Il se tenait là comme un monument sur un piédestal. Alors que Prokofiev s'apprête à donner le départ pour le premier mouvement, l'organisateur du concert entre sur scène pour tenir le public au courant de la progression de l'Armée Rouge vers Berlin.Tandis que Prokofiev avait pris place sur le podium et que le silence régnait dans la salle, des salves d'artillerie ont soudain tonné (en signe de réjouissance).Sa baguette était levée. Il a attendu, et il a commencé seulement après que les canons se soient tus. Il y avait là quelque chose de très significatif, comme un symbole, comme si ce moment avait marqué une ligne de partage dans les vies de chacune des personnes présentes, dont Prokofiev lui-même".

La Cinquième de Prokofiev en concert 

JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 20H00 THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

VENDREDI13DÉCEMBRE201920H00 GRAND THÉÂTRE DE PROVENCE

SAMEDI 14 DÉCEMBRE 2019 17H00 ESPACE DES ARTS, SCÈNE NATIONALE, CHALON-SUR-SAÔNE

Sergueï Rachmaninov
Concerto pour piano et orchestre n°1
Serge Prokofiev
Symphonie n°5

Seong-Jin Cho piano
Orchestre National de France
James Gaffigan direction

Programmation musicale

Serge Prokofiev
Symphonie n°5 (1944) I. Andante
Orchestre symphonique académique d'état, direction Mark Ermler
RCD 16542

Serge Prokofiev
Symphonie n°5 (1944) II. Allegro marcato
Orchestre symphonique académique d'état, direction Mark Ermler
RCD 16542

Serge Prokofiev
Symphonie n°5 (1944) III. Adagio
Orchestre symphonique académique d'état, direction Mark Ermler
RCD 16542

Serge Prokofiev
Symphonie n°5 (1944) IV. Allegro giocoso
Orchestre symphonique académique d'état, direction Mark Ermler
RCD 16542

L'équipe de l'émission :