Musicopolis
Magazine
Lundi 27 septembre 2021
25 min

Miles Davis Chapitre 1. Les débuts, naissance du Cool

A l’occasion des 30 ans de sa mort retour sur la vie de l’étoile filante à la trompette : Miles Davis ! Aujourd’hui, la naissance du cool...

Miles Davis Chapitre 1. Les débuts, naissance du Cool
Le pianiste Tadd Dameron (1917-1965) joue avec Miles Davis (1926-1991), 1948, © Getty / Metronome

De l'enfance à East St Louis à la Juilliard

Miles Davis, troisième du nom, commence sa vie en 1926 dans la région du Midwest américain. Issu d’une classe moyenne, fils d’un dentiste, Miles semble avoir une enfance  heureuse. C’est sans compter le fait que la ségrégation est encore en vigueur et le racisme vif, compliquant l’enfance de Miles... La musique règne chez les Davis, sa sœur joue du piano et sa mère du violon et il écoute la radio. A neuf ans, son père lui offre une trompette et il commence les leçons. Sa mère voudrait qu’il fasse du violon, mais son père le pousse dans le jazz, il est tiraillé entre deux styles, deux symboliques. Il joue dans l’orchestre de sa classe, il est le meilleur mais les prix vont toujours aux petits garçons blonds aux yeux bleus... Miles rencontre bientôt son idole, Clark Terry un ami de son professeur de trompette. A 16 ans Miles entre au syndicat des musiciens et commence à tourner dans les clubs. Il a un premier enfant avec sa petite amie, Irene. En 1944, à 18 ans Miles Davis entend Dizzy Gillespie et Charlie Parker pour la première fois, ils sont en train d’inventer le be-bop, Miles est subjugué. Il ne pense qu’à les rejoindre à New York et obtient de son père d’y aller.

Birth of Cool

Allant à Juilliard la journée et en clubs le soir et séchant même parfois les cours, le jeune Miles mène une double vie passionnante. Il abandonne finalement l'école avec le soutien de son père en 1945 et entre dans le quintet de Charlie Parker où il enregistre un disque avec quelques solos. Ce passage dans le quintet est un formidable apprentissage et il commence à devenir indépendant et reconnu. S'éloignant un peu de Parker, Miles rencontre Gil Evans et quelques autres musiciens avec qui il enregistre quelques titres qui donneront le mythique... Birth of Cool. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation musicale

Miles Davis (1926-1991)
All blues
Miles Davis, trompette, Cannonball Adderley, saxophone alto, John Coltrane, saxophone ténor, Bill Evans, piano, Paul Chambers, contrebasse, Jimmy Cobb, batterie
Columbia 19075881992 

Traditionnel
Saint Louis Blues
Louis Armstrong and his Orchestra
(enregistrement du 13 décembre 1929)
 Frémeaux et Associés FA 5245 

Juan Tizol (1900-1984)
Perdido (1941)
Duke Ellington et son orchestre, Clark Terry, trompette
(enregistrement juin 1957)
EPM Records FDC 5000 

Dizzy Gillespie (1917-1993)Dizzy Atmosphere (1945) (d'après I got Rhythm de George Gershwin)
Dizzy Gillespie Sextet (Dizzy Gillespie, trompette, Charlie Parker, saxophone alto, Clyde Hart, piano, Remo Palmieri, guitare, Slam Stewart, contrebasse, Cozy Cole, batterie)
Masters of Jazz MJCD 104 (enregistrement du 28 février 1945) 

Jerome Kern, Oscar Hammerstein II
All the things you are (1945)
Dizzy Gillespie Sextet (Dizzy Gillespie, trompette, Charlie Parker, saxophone alto, Clyde Hart, piano, Remo Palmieri, guitare, Slam Stewart, contrebasse, Cozy Cole, batterie)
Masters of Jazz MJCD 104 (enregistrement 28 février 1945) 

Charlie Parker (1920-1955)
Now's the time (1945)
Charlie Parker's Reboppers (Charlie Parker, saxophone alto, Miles Davis, trompette, Dizzy Gillespie, piano, Curley Russell, contrebasse, Max Roach, batterie (enregistrement 26 novembre 1945)
Official 83011-2 

Charlie Parker (1920-1955)
Billie's bounce (1945) prise #1
Charlie Parker's Reboppers (Charlie Parker, saxophone alto, Miles Davis, trompette, Dizzy Gillespie, piano, Curley Russell, contrebasse, Max Roach, batterie) (enregistrement du 26 novembre 1945)
Savoy 5 500 

Miles Davis (1926-1991)
Donna Lee (1947)
Charlie Parker All Stars (Charlie Parker, saxophone alto, Miles Davis, trompette, Bud Powell, piano, Tommy Potter, contrebasse, Max Roach, batterie) (enrt 8 mai 1947)
Giants of Jazz CD 0221 

Miles Davis (1926-1991) / arrangement Gil Evans (1912-1988)
Donna Lee (1947)
Claude Thornhill and his orchestra
BD Music 73149 

Gerry Mulligan (1927-1996)
Jeru
Miles Davis, trompette et leader, Kai Winding, trombone, Junior Collins, cor, John Barber, tuba, Lee Konitz, saxophone alto, Gerry Mulligan, saxophone baryton, Al Haig, piano, Joe Schulmann, contrebasse, Max Roach, batterie
(enregistrement du 21 janvier 1949)
Capitol CP32-5181 

Chummy MacGregor / Johnny Mercer
Moon Dreams
Miles Davis, trompette et leader, J.J. Johnson, trombone, Gunther Schuller, cor, John Barber, tuba, Lee Konitz, saxophone alto, Gerry Mulligan, saxophone baryton, Al McKibbon, contrebasse, Max Roach, batterie
(enregistrement du 9 mars 1950)
Capitol CP32-5181 

Miles Davis sous le pseudonyme de Cleo Henry (le nom de sa mère)
Boplicity
Miles Davis, trompette et leader, J.J. Johnson, trombone, Sandy Siegelstein, cor, John Barber, tuba, Lee Konitz, saxophone alto, Gerry Mulligan, saxophone baryton, John Lewis, piano, Nelson Boyd, contrebasse, Kenny Clarke, batterie
(enregistrement du 22 avril 1949)
Capitol CP32-5181

L'équipe de l'émission :