Musicopolis
Magazine
Mercredi 29 septembre 2021
25 min

Miles Davis Chapitre 3. L'époque de Kind of Blue

A l’occasion des 30 ans de sa mort retour sur la vie de l’étoile filante à la trompette : Miles Davis ! Aujourd’hui, l'époque Kind of Blue...

Miles Davis Chapitre 3. L'époque de Kind of Blue
Miles Davis (1926-1991) sur scène avec le Miles Davis Quintet le 7 octobre, 1956 à St. Louis, Missouri. Photo de Bernie Thrasher, © Getty / BernieThrasher/Metronome/Getty Images

Le succès du quintet

Depuis le début de 1954, depuis qu'il a décidé de revenir sur le devant de la scène, Miles Davis a avancé et réussi ! Il a enfin pu créer un ensemble permanent, un quintet, avec lequel il joue en club et avec lequel il enregistre. Il se retrouve même avec deux maisons de disques à la fois ; son manager heureusement négocie finement, et obtient les meilleures conditions de chaque label. Il doit encore 4 albums à la petite maison Prestige, la première à l'avoir engagé. Mais en même temps, du moment que les disques ne sortent pas avant ceux de Prestige il peut aussi enregistrer pour Columbia, en dix-huit mois environ, le groupe va enregistrer cinq albums et demi. Pas de temps à perdre ! Pendant les nombreux mois où le quintet de Miles Davis joue en permanence, sa puissance créative augmente de session en session. Il y a une sorte d'entente télépathique entre les musiciens, qui réagissent les uns aux autres. Miles Davis a réussi à se sauver de ses addictions, mais ça n'est pas le cas encore de Philly Joe Jones, ni de John Coltrane. Le groupe finit par se disloquer. Mais après ces mois intenses, qui ont vu l'enregistrement de cinq albums et demi, Miles a besoin d'autre chose. Il se tourne vers Gil Evans, avec qui il avait travaillé pour le groupe des neuf musiciens sur les plages de Birth of the cool. Depuis toutes ces années, Evans a beaucoup évolué, il a complété son éducation musicale avec une grande ouverture. Leur collaboration s'est transformée aussi. La collaboration entre Gil Evans et Miles Davis en 1957 pour l'album Miles ahead est à nouveau très fructueuse, comme sur les plages de 1949. Depuis le grand retour de Miles Davis, chaque album a innové, chacun a été différent du précédent, mais après Miles ahead et le son de l'orchestre de Gil Evans, la question se pose avec plus d'acuité : que faire maintenant ?

Un sextet de légende

Après les succès de Milestones ainsi que celui de la B.O d’Ascenseur pour l’échaffaud, Miles rentre aux Etats-Unis et veut remonter un groupe, ce sera un sextet. L'année a été très importante pour John Coltrane qui s'est libéré de son addiction et qui a travaillé avec Thelonious Monk. A ses côtés, Miles engage Julian Cannonball Adderley, saxophoniste alto, avec qui il avait brièvement travaillé l'année précédente. Et puis il persuade les 3 autres membres de son premier quintet de revenir : Red Garland au piano, Paul Chambers à la contrebasse, Philly Joe Jones à la batterie. Commence avec ce nouveau sextet une des meilleures périodes de sa vie tant musicalement que personnellement, c’est à cette période que deux œuvres mythiques voient le jour: Porgy and Bess et Kind of Blue.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation musicale

Frank Loesser (1910-1969)
If I were a bell
Miles Davis Quintet : Miles Davis, trompette, John Coltrane, saxophone ténor, Red Garland, piano, Paul Chambers, contrebasse, Philly Joe Jones, batterie
(Enregistrement du 26 oct 1956)
Prestige PRCD4-4444-2/1 

Richard Rodgers et Lorenz Hart
My funny Valentine (1937) Miles Davis Quintet : Miles Davis, trompette, John Coltrane, saxophone ténor, Red Garland, piano, Paul Chambers, contrebasse, Philly Joe Jones, batterie
(enregistrement du 26 oct 1956)
Prestige PRCD4-4444-2/1 

Ahmad Jamal (né en 1930)
New Rhumba (sur l'album Miles ahead)
Miles Davis + 19, orchestre sous la direction de Gil Evans (enregistrement de 1957)
CBS 4606062 

Jack Elliott, Harold Spina
I don't wanna be kissed (by anyone but you)
Miles Davis + 19, orchestre sous la direction de Gil Evans (enregistrement de 1957)
CBS 4606062 

Miles Davis (1926-1991)
Ascenseur pour l'échafaud (musique pour le film de Louis Malle - 1957) Générique
Miles Davis, trompette, René Urtreger, piano, Barney Wilen, saxophone ténor, Pierre Michelot, contrebasse, Kenny Clarke, batterie
(enregistré en décembre 1957)
Fontana 836305-2 

Miles Davis (1926-1991)
Ascenseur pour l'échafaud (musique pour le film de Louis Malle - 1957) Dîner au motel
Miles Davis, trompette, René Urtreger, piano, Barney Wilen, saxophone ténor, Pierre Michelot, contrebasse, Kenny Clarke, batterie
(enregistré en décembre 1957)
Fontana 836305-2 

Miles Davis (1926-1991)
Ascenseur pour l'échafaud (musique pour le film de Louis Malle - 1957)   Chez le photographe du motel
Miles Davis, trompette, René Urtreger, piano, Barney Wilen, saxophone ténor, Pierre Michelot, contrebasse, Kenny Clarke, batterie
(enregistré en décembre 1957)
Fontana 836305-2 

Miles Davis (1926-1991)
Milestones (1958)
Miles Davis Sextet : Miles Davis, trompette, Julian Cannonball Adderley, saxophone alto, John Coltrane, saxophone ténor, Red Garland, piano, Paul Chambers, contrebasse, Philly Joe Jones, batterie
(enregistrement avril 1958)
Columbia 88697524922-05 

George Gerswhin (1898-1937) / Gil Evans (1912-1988)
Summertime (extrait de l'album Porgy and Bess - 1958)
Miles Davis, trompette, Gil Evans et son orchestre
CBS 4509852 

Miles Davis (1926-1991)
So What  Miles Davis Sextet : Miles Davis, trompette, Julian Cannonball Adderley, saxophone alto, John Coltrane, saxophone ténor, Bill Evans, piano, Paul Chambers, contrebasse, Jimmy Cobb, batterie
(enregistrement 2 mars 1959)
CBS 4606032 

Miles Davis (1926-1991)
So What
Miles Davis Sextet : Miles Davis, trompette, Julian Cannonball Adderley, saxophone alto, John Coltrane, saxophone ténor, Bill Evans, piano, Paul Chambers, contrebasse, Jimmy Cobb, batterie (enregistrement du 2 mars 1959)C

L'équipe de l'émission :