Musicopolis
Magazine
Mardi 7 décembre 2021
25 min

Luigi Rossi, invité de la cour de France

Dans cet épisode de Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond revient sur la vie et l'arrivée de Luigi Rossi à la cour de France.

Luigi Rossi, invité de la cour de France
Scène de l'Orphée de Luigi Rossi (1598 ou 98-1653), 17e siècle, © Getty / Getty

La politique de l'opéra

"La France, écrit Théophraste Renaudot, semblait avoir élevé en nos jours la dignité du théâtre au dernier point, ayant fait honte à l'antiquité, par la force et la beauté de ses vers, et par la force et la naïveté de ses auteurs ; mais il faut confesser qu'elle se laissait vaincre à la pompe et décoration des scènes étrangères. Il n'était pas raisonnable que cet Etat qui ne le cède en rien aux autres, leur fût inférieur en ce regard : Il peut, aujourd'hui se vanter à juste titre qu'il ne l'emporte pas moins au-dessus de toutes les autres nations, aux exercices de la paix qu'en ceux de la guerre. La preuve s'en fit mardi dernier dans le palais Royal par la représentation de la Tragicomédie d'Orphée…" Ici, il n’a pas échappé à notre chroniqueur de 1647 que la représentation de l’Orfeo de Luigi Rossi donnée au Palais Royal le 2 mars était une opération politique.
Et en effet, tout un concours de circonstances a fait que cet ouvrage a été monté pour participer à la gloire du gouvernement, en 1647, la France vient de connaître quelques années troublées. En décembre 1642, le cardinal de Richelieu, Premier ministre meurt, il est suivi de Louis XIII six mois plus tard. Son fils aîné qui devient à cette occasion Louis XIV, n'a alors que 4 ans et demi ! C'est donc sa mère Anne d'Autriche, qui va se charger de la régence, avec l'aide du cardinal Mazarin. Ce cardinal, né Giulio Mazzarini, et naturalisé français à 37 ans, assure depuis longtemps des fonctions de diplomate notamment à Rome et à Paris. En tant que successeur désigné de Richelieu, il est attaché comme son prédécesseur à la grandeur de l'Etat, et ce sur tous les plans ! Dès 1643, Mazarin fait venir de Rome des musiciens et des chanteurs…

Programmation musicale

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Il palazzo incantato (1642) Sinfonia avanti al prologo
L'Arpeggiata, direction Christina Pluhar
Erato 0190295372309

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Prologue. Choeur "All'assalto ! All'armi !"
Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte I. Sc 1 Euridice Arietta "Quando un core innamorato è beato"
Monique Zanetti, Euridice, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte I. Sc 2 Orphée. "Ma che, nel vagheggiar in te, mia vita""
Agnès Mellon, Orphée, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte I. Sc 2 Euridice Arietta "Quando un core innamorato è beato Monique
Zanetti, Euridice, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte I. Sc 3 Aristée "O tormento mortal, peggio di morte"
Sandrine Piau, Aristée, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte I. Sc 3 Aristée "Non pianga, non sospiri"
Sandrine Piau, Aristée, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte I. Sc 5. Apollon, Orfeo, Hyménée, Junon, Choeur "Ah, che veggio !"
Benoît Thivel, Apollon, Agnès Mellon, Orfeo, Béatrice Malleret, Hyménée, Marie Boyer, Junon, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte II. Sc 1. Vénus, Aristée "Menti pur, ché non importa""
Sandrine Piau, Aristée, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte II. Sc 2. Eurydice. Aria "Fugace e labile"
Monique Zanetti, Euridice, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte II. Sc 2. Eurydice. Aria "Fugace e labile"
Monique Zanetti, Euridice, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte II. Sc 9. Choeur "A l'imperio d'Amore"
Monique Zanetti, Euridice, Dominique Favat, la Nourrice, Nicholas Isherwood, le Satyre, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte II. Sc 9. Choeur "Ah ! Piangete"
Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte III. Sc 10. Aria Orfeo "Ma che tardo à morire"
Agnès Mellon, Orfeo, Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

Luigi Rossi (1597 ou 98- 1653)
Orfeo (1647) Acte III. Sc 10. Choeur "Amor vero e salda fé"
Les Arts florissants, direction William Christie
Harmonia Mundi HMC 901358/60

L'équipe de l'émission :