Musicopolis
Magazine
Jeudi 5 mars 2020
25 min

Londres, 1885 : Création de Mikado de Gilbert et Sullivan

Bienvenue au Japon ! Du moins, dans un Japon bien fantaisiste puisque campé par les maîtres de l'opérette anglaise : le librettiste William S. Gilbert et Arthur Sullivan. Leur style est qualifié de "topsy-turvy", que l'on pourrait traduire par "sens dessus-dessous", "confus" voire "foldingue"...

Londres, 1885 : Création de Mikado de Gilbert et Sullivan
Le gouverneur de New-York, Grover Cleveland, en costume de Ko-Ko B. Caricature de 1882, © Bettmann / Getty

"La vie est une blague qui vient juste de commencer"

C'est durant l'été 1884 que Gilbert met au point le scénario du nouvel opéra. Et au mois de novembre, ils ont ensemble une première réunion de travail autour du 1er acte. L'histoire est celle de Nanki-Poo, le fils du Mikado, déguisé en ménestrel itinérant. Il vient dans la ville de Titipu chercher sa bien-aimée Yum-Yum. Or il apprend qu'elle doit être mariée le jour même, lorsqu'elle rentrera de l'école, avec Ko-Ko, son tuteur. Le dit Koko, a été condamné à mort, en raison d'une loi qui punit de la peine capitale tout homme qui se livrera au flirt ! Mais la sentence n'a pas été exécutée parce qu'il a été nommé Grand Bourreau, et qu'il ne peut se couper la tête à lui-même. Ko-Ko est sûr néanmoins qu'il trouvera d'autres têtes à couper, il a toute une liste parmi lesquels : "ceux qui mangent de la menthe et vous soufflent dans la figure, la femme qui écrit des romans, et tous les comiques et les clowns de tous les jours et les hommes politiques corrompus, et les "comment s'appelle-t-il ?" et les "vous savez qui", ils sont tous sur la liste, il n'en manquera aucun". Un peu plus loin dans l'intrigue, trois petites écolières chantent : "Nous sommes trois jeunes filles sortant de l'école, effrontées comme peuvent l'être des écolières, remplies de joie juvénile. Tout est source d'amusement, Nul n'est épargné, car nous ne nous soucions de personne. La vie est une blague qui vient juste de commencé".

Dans un texte écrit peu après la création de son opéra The Mikado, le librettiste William Gilbert relate très précisément, et dans l'ordre comment toutes les idées lui sont apparues, puis ont été mises en ordre, donnant lieu petit à petit à la mise en musique et à la production. "Une épée de bourreau japonaise pendue au mur de ma bibliothèque - l'épée tenue par M. Grossmith lors de son entrée au premier acte, m'a suggéré l'idée générale du livret. Une pièce japonaise nous permettrait un décor et des costumes pittoresques, et, mieux encore, rien de semblable n'avait été tenté en Angleterre."

Programmation musicale

Arthur Sullivan (1842-1900) / William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Ouverture
Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte I. Choeur de Nobles "If you want to know who we are"
Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte I. Nanki-Poo "A wand'ring minstrel, I"
Richard Lewis, Nanki-Poo, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte I. Pish-Tush, Nobles "Our great Mikado, virtuous man"
John Cameron, Pish-Tush, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte I. Ko-Ko, Choeur "I've got a little list"
Sir Geraint Evans, Ko-Ko, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte I. Yum-Yum, Pitti-Sing, Peep-Bo "Three Little Maids"
Elsie Morison, Yum-Yum, Marjorie Thomas, Pitti-Sing, Jeanette Sinclair, Peep-Bo, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte I. Yum-Yum, Pitti-Sing, Peep-Bo "So please you, sir"
Elsie Morison, Yum-Yum, Marjorie Thomas, Pitti-Sing, Jeanette Sinclair, Peep-Bo, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte II. Ko-Ko, Choeur "The Criminal cried"
Sir Geraint Evans, Ko-Ko, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte I. Nanki-Poo, Yum-Yum "Were you not to Ko-Ko plighted"
Richard Lewis, Nanki-Poo, Elsie Morison, Yum-Yum, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte II. Yum-Yum, Pitti-Sing, Nanki-Poo, Pish-Tush, "Brightly dawns our wedding day" (Madrigal)
Richard Lewis, Nanki-Poo, Elsie Morison, Yum-Yum, Marjorie Thomas, Pitti-Sing, John Cameron, Pish-Tush, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte II. Katisha, Ko-Ko "There is beauty in the bellow of the blast"
Monica Sinclair, Katisha, Sir Geraint Evans, Ko-Ko, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

Sir Arthur Sullivan (1842-1900) / Sir William Gilbert (1836-1911)
The Mikado (1885) Acte II. Finale
Richard Lewis, Nanki-Poo, Elsie Morison, Yum-Yum, Marjorie Thomas, Pitti-Sing, John Cameron, Pish-Tush, Monica Sinclair, Katisha, Sir Geraint Evans, Ko-Ko, Choeur du Festival de Glyndebourne, Pro Arte Orchestra, direction Sir Malcolm Sargent
EMI 574468-2

L'équipe de l'émission :