Musicopolis
Magazine
Jeudi 28 mai 2020
25 min

Londres, 1727 : Handel et le sacre de Georges II

Ce n'est pas Maurice Greene, le nouveau maître de la Chapel Royal, qui compose la musique pour le couronnement de George II, mais Handel. Le musicien, très réputé, vient tout juste d'obtenir sa nationalité anglaise, il peut donc donner le lustre nécessaire à cette cérémonie très attendue.

Londres, 1727 : Handel et le sacre de Georges II
L'abbaye de Westminster où George II est couronné en 1727. , © Getty

En ce début de 18ème siècle Londres est la plus grande ville d'Europe. Lorsque le Prince George est arrivé de Hanovre en 1714, au moment où son père est devenu le roi George Ier, George donc a été stupéfait par la taille de la capitale anglaise, 50 fois plus grande que sa ville de naissance. Lorsqu'il devient roi à son tour, sous le nom de George II, il est bien installé en Angleterre, il a pris ses marques et il est devenu très populaire parmi le peuple londonien. Le 22 octobre 1727, trois mois après la mort de son père, il est couronné en grande pompe dans l'abbaye de Westminster. 

Procession musicale

Au début de la procession pour le Couronnement de George et Caroline, avant même les clercs de la Chancellerie, les chapelains de la Chapelle Royale et les Sheriffs de Londres, marchent quelques musiciens : un fifre, des tambours, le tambour major, le timbalier et les trompettes. Un peu plus loin avancent les chanteurs : "A quelque distance des premiers, nous dit l'envoyé spécial à Londres duMercure de France, "les Enfants de Choeur de l'Abbaye de Westminster en surplis. Les Enfants de la Chapelle Royale en aubes blanches, avec un manteau d'écarlate par-dessus. Les Chantres du Choeur de l'Abbaye, en surplis ; l'Organiste et le Sous-sacristain. Un double basson entre deux cornemuses…"

De Georges II à la Ligue des Champions

Contrairement à ce qui aurait dû se passer, ce n'est pas Maurice Greene, le nouveau maître de la Chapel Royal, qui a composé la musique pour le couronnement de George II, mais George Frideric Handel. Ce musicien, né en Allemagne, vient en effet tout juste d'obtenir sa nationalité anglaise. Et il est donc possible pour lui de recevoir des commandes royales. Il connaît depuis longtemps George et Caroline, qui l'apprécient beaucoup (surtout Caroline). Il est évidemment le plus grand musicien en exercice en Angleterre à cette époque, et donc le plus apte à donner le lustre nécessaire à la cérémonie… 

Handel se charge volontiers de commandes officielles. Dès ses premières années à Londres, du temps de la reine Anne, il avait composé par exemple un Te Deum pour célébrer la paix d'Utrecht. Un peu plus tard, pour George Ier, le père de celui qui se fait couronner en 1727, il a donné la fameuse Water Music, une série de pièces destinées à être jouées sur la Tamise, et dit-on très appréciées du roi. Mais bien sûr, ces quelques oeuvres ne peuvent en aucun cas lui assurer une subsistance, c'est grâce à l'opéra qu'il vit !

Pour la période du couronnement de George II et de Caroline, Handel a prévu un opéra… de couronnement : l'histoire de Riccardo Primo, Richard premier, roi d'Angleterre. Un ouvrage adapté exactement aux circonstances. Ce sera un beau succès, pourtant l'oeuvre ne sera pour ainsi dire jamais reprise jusqu'à nos jours. Ce qui n'est pas le cas de l'anthemZadok the priest, chantée depuis 1727 à chaque couronnement de reine ou de roi et qui a fourni également la base de l'hymne footballistique de la Ligue des Champions. 

Programmation musicale

George Frideric Handel (1685-1759)
Zadok the priest (1727) God save the King
Apollo's Singers, Apollo's Fire, direction Jeannette Sorrell
Avie AV2270

William Child (1606-1697)
O Lord, grant the King a long life
The Choir of the Chapel Royal and The Musicians Extra-Ordinary, direction Andrew Gant
Signum Records SIGCD094

George Frideric Handel (1685-1759)
Suite en sol mineur HWV 453 I. Ouverture
Kei Koito, orgue Arp Schnitger (1702) restauré par Gebr. Reil en 2011, Der Aa-kerk de Groningen (Pays-Bas)

George Frideric Handel (1685-1759)
Let thy hand be strengthened HWV 529 (1727)
Choeur du King's College de Cambridge, The Academy of Ancient Music, direction Stephen Cleobury

George Frideric Handel (1685-1759)
Zadok the Priest (1727)
Choeur du King's College de Cambridge, The Academy of Ancient Music, direction Stephen Cleobury
EMI 5571402

George Frideric Handel (1685-1759)
Riccardo primo re d'Inghliterra (1727) Acte I. Récitatif accompagné   Costanza, Berardo "Lascia Berardo, lasciami" Nuria Rial, Costanza, Curtis Streetman, Berardo, Orchestre de chambre de Bâle, direction Paul Goodwin
Deutsche Harmonia Mundi 8869714212

Attilio Ariosti (1666-1729)
Lucio Vero (1727) Air de Berenice "Vorreste, o mie pupille"
Vivica Genaux, mezzo-soprano, Cappella Gabetta, direction Andres Gabetta
Sony 88843023682

Giovanni Bononcini (1670-1747)
Astianatte (1727) Air d'Ermione "Spera che questo cor"
Vivica Genaux, mezzo-soprano, Cappella Gabetta, direction Andres Gabetta
Sony 88843023682

George Frideric Handel (1685-1759)
Riccardo primo re d'Inghliterra (1727) Acte III. Air de Riccardo "Atterrato il muro cada"
Lawrence Zazzo, Riccardo, Orchestre de chambre de Bâle, direction Paul Goodwin
Deutsche Harmonia Mundi 8869714212

George Frideric Handel (1685-1759)
Zadok the Priest (1727) God save the King
Choeur du King's College de Cambridge, The Academy of Ancient Music, direction Stephen Cleobury
EMI 5571402

L'équipe de l'émission :