Musicopolis
Magazine
Mardi 13 septembre 2016
28 min

Liszt en 1877 à Weimar, Rome et Budapest 2/5 : Les cours du maître à Budapest

Au travers de témoignages de ses contemporains (élèves et amis) de Budapest, nous découvrons comment Liszt marque son entourage par sa virtuosité et sa sensibilité. Conscient de son influence, il la met au service de la scène musicale hongroise afin de l'encourager et de la stimuler.

Aujourd'hui...

... Franz Liszt donne des masterclasses de piano à l'Académie Royale Nationale de Budapest. Et s'il n'est présent à l'Académie qu'une partie de l'année, son aura relègue néanmoins au second plan son suppléant Ferenc Erkel. Ses élèves, passionnés par la virtuosité et la bienveillance du compositeur, apprennent à jouer "avec leur âme".
Julia Bauholzer, une de ses élèves raconte :

"Quand il arrivait à Liszt de vous montrer ou de vous jouer quelque chose, c'était toujours une véritable révélation. Sous ses doigts, le piano et le morceau devenaient méconnaissables, c'était prodigieux." "L'interprétation personnelle : voilà ce qu'il appréciait et estimait ! Un jour, il me fit jouer deux fois d'affilée son Liebestraum n°3 en disant : "Auf allgemeines Verlangen" ("à la demande générale"). Il s'intéressa à la manière dont je le jouais et nota ensuite "Vous en avec une conception très personnelle et très originale ; vous y mettez beaucoup d'esprit." "

Franz Liszt passe également quelques soirées avec ses amis à discuter et illustrer les conversations avec des extraits au piano. Le comte Albert Apponyi fait partie de ce cercle d'amis :

"Il était entendu que nous ne devions pas demander à Liszt de jouer. Quiconque le faisait tombait en disgrâce et gâchait l'atmosphère de la soirée : ce ne devait se faire qu'à sa propre instigation."

Le compositeur joue aussi de sa réputation pour porter la scène musicale de son pays en se rendant à tous types de concerts, professionnels ou amateurs. Son influence lui permet d'ouvrir des portes à de jeunes talents et stimule l'ensemble des musiciens qui gravitent autour de lui.

Programmation musicale

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate n°1 op 2 n°1 (1795) I. Allegro
Wilhelm Kempf, piano
DGG 447 966-2

Franz Liszt (1811-1886)
Au bord d'une source (1848-55) de la Première Année de Pèlerinage - Suisse
Bertrand Chamayou, piano

Robert Schumann (1810-1856)
Etudes Symphoniques op 13 (1834) Etude n°3
Geza Anda, piano (live Salzbourg 17 août 1956)
Orfeo C 295 921 B

Robert Schumann (1810-1856)
Carnaval op 9 (1834-35) Chopin
Geza Anda, piano (live Salzbourg 17 août 1956)
Orfeo C 295 921 B

Felix Mendelssohn (1809-1847)
Prélude et Fugue n°1 en mi mineur op 35 (1837) Prélude "Allegro con fuoco"
Marie-Josèphe Jude, piano
Lyrinx LYR 200

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sonate n°10 en Ut majeur K 330 (1783) I. Allegro moderato
Jonathan Gilad, piano
Lyrinx LYR 2234

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pour piano et violon n°6 en La majeur op 30 n°1 (1802) III. Allegro con variazioni
David Oistrakh, violon, Sviatoslav Richter, piano
Praga PRD250322

Ignacy Paderewski (1860-1941)
Humoresques de concert op 14
Ignacy Paderewski, piano sur Welte Mignon

Sophie Menter (1846-1918)
Ungarische Zigeunerweisen "Concerto dans le style hongrois" (1885) Orchestration Tchaikovsky -1892
Leslie Howard, piano, Orchestre Symphonique de Budapest, direction Karl Anton Rickenbacher
Hypérion CDA 67403

Franz Liszt (1811-1886)
La Légende de Sainte Elisabeth (1857-62) 6. Enterrement solennel d'Elisabeth e) Choeur d'église
Choeur de Budapest, Orchestre National hongrois, direction Arpad Joo
Hungaroton 12694/96-2

Pour aller plus loin

Visite de la maison de Liszt à Weimar (en anglais) + Audio guide

Bibliographie

Alan Walker, Franz Liszt, Fayard, 1998, 2 volumes
Franz Liszt, Lettres à Cosima et à Daniela, présentées et annotées par Klara Hamburger, Mardaga, 1996
Franz Liszt, Correspondance, Lettres choisies, présentées et annotées par Pierre-Antoine Huré et Claude Knepper, Jean-Claude Lattès, 1987
Alfred Habets, Alexandre Borodine d'après la biographie et la correspondance publiées par M. Wladimir Stassoff, Fischbacher, 1893

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :